Une piscine en train de se noyer

 

A la piscine Alain Bernard, la saison s'était terminée avec des lavabos défectueux, sans robinets, des fuites d'eau et deux rats croisés dans les vestiaires. Qu'en est-il cette année ?

La nouvelle saison d'aquagym reprend sur les chapeaux de roues, l'activité est transformée en "baignade libre" car faute de personnel, la sécurité ne peut être assurée et les cours ne peuvent être dispensés, une seule personne ne pouvant faire ce qui est prévu pour deux !

La grogne était bien présente cet après midi parmi les nombreux participants.

Quand on sait que, dans le même temps, l'entretien se fait " à minima" faute de produits en quantité suffisante pour assurer l'hygiène des sols et l'entretien des bassins, qu'il manque des marches sur une des échelles qui donne accès au grand bassin, la piscine Alain Bernard est comme d'autres équipements de notre ville abandonnée à son triste sort par l'équipe municipale.

Peut être une volonté latente de la voir cédée à la Métropole...

Félicitations au personnel présent qui est souriant, sympathique et disponible alors que les conditions de travail sont particulièrement compliquées quel que soit le poste occupé.

Après la liquidation de la piscine du Bras d'Or, ils sont en train de "noyer" celle du Charrel !

D'ici 2020, il ne restera plus grand chose à disposition des Aubagnais.

 

Liliane Boudia

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1