Reprise de la saison sportive

mefisports

La saison sportive reprend pour Mèfi Sport. Cette saison, en tenant compte des descentes à l'échelon inférieur des équipes de Roller Hockey et de Hand, nous suivrons l'AFC (Nationale 3), le RCA (Fédérale 3) et les deux équipes de Volley masculine et féminine (Nationale 2). Bien sûr, si des correspondants (dirigeants de clubs, parents, joueurs, supporteurs...) nous font parvenir, le dimanche soir avant 20h, des comptes rendus d'autres équipes, d'autres sports, individuels ou collectifs, nous les publierons.

Au Grand Prix de Belgique de Formule 1, nouvelle victoire de Lewis Hamilton (Mercédes). Le britannique l'emporte devant Sébastien Vettel (Ferrari) et grappille quelques points au championnat du monde des pilotes. Il n'est plus qu'à 7 points de l'Allemand. Daniel Ricciardo (Red Bull Racing) a réalisé un bon coup avec le podium.

La nuit de samedi à dimanche a été rythmée par le combat de boxe entre Floyd Mayweather et Conor McGregor. Mayweather a battu McGregor à Las Vegas par K.O. technique à la 10ème reprise. Plus de 200 millions de dollars encaissés par l'un, presque 100 par l'autre. Combien pour les organisateurs ?

En football, le PSG se promène déjà en tête de la ligue 1. Monaco s'accroche bien. L'OM écrasé 6 buts à 1 à Louis II attend toujours son fameux "grantatakan". Pas sûr que cela suffise, il faudrait aussi 4 grands défenseurs, un bon goal et un grand milieu défensif... au moins. Là aussi les centaines de millions d'euros font l'actualité plus que les exploits techniques sur le terrain. 

A la Vuelta, dès la fin de la première semaine, Chris Froome (Sky) qui gagne la 9ème étape ce dimanche, a pris de l'avance. Le 3ème du classement général est déjà à plus d'une minute. Mais cette course est très agréable à suivre, comme le Giro, contrairement au Tour de France qui est de plus en plus fermé et qui manque donc d'intérêt. Dès que Froome arrêtera de voir son médecin ou prendra sa retraite, le Tour d'Espagne risque d'être l'une des compétitions cyclistes les plus attractives. Au Tour de l'Avenir, c'est le grand espoir colombien Egan Bernal (20 ans) qui l'a emporté. Dans la foulée, on a appris que l'an prochain il courra dans l'équipe... Sky !

Après le report du match contre Bastia, l'AFC débutait sa saison en Nationale 3 (ex-CFA2).

Football Nationale 3

Aubagne se déplaçait au stade municipal de Mallemort pour y rencontrer Saint Rémy. Contrairement à leurs adversaires qui avaient joué (et gagné) la semaine dernière, les Aubagnais disputaient leur premier match de la saison.

Le début de la partie était totalement à l'avantage des visiteurs. Cela se traduisait dès la 32ème minute par un but d'Assoumin par une jolie frappe croisée qui n'a laissé aucune chance à Isouard, le gardien des locaux.

Au retour des vestiaires, Saint Rémy parvenait à égaliser sur un corner d'Aubert magnifiquement repris de la tête par Simondi. L'AFC gardait la maîtrise du jeu et parvenait à reprendre l'avantage à la 64ème minute sur un coup franc de Nordine Assami.

A la 70ème minute, Abbaoui (Saint Rémy) faisait un très vilain tacle à Mdahoma et était expulsé. Tout semblait alors plus simple pour les visiteurs. Mais, comme souvent dans ces cas là, excès de confiance pour Aubagne, rage pour Saint Rémy, la partie était tout à l'avantage de l'équipe qui jouait à 10. Mais, heureusement et presque miraculeusement, le score en restait là.

Cela permettait à l'équipe aux trois entraîneurs, Léon Galli, Didier Camizuli et Djamel Dahmani, de démarrer par une victoire. Encourageant, devant l'objectif des dirigeants : au minimum, la montée en Nationale 2 !

Antoine Monticellu

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Articles récents

  • La seule liste capable de battre Gazay et le RN +

    Plus de 400 personnes pour la soirée de présentation de la liste, plus de 100 militants mobilisés pour distribuer les documents de campagne dans les 20 000 boîtes aux lettres d'Aubagne, plus de cinquante présents deux ou trois fois par semaine pour aller frapper à toutes les portes dans tous Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne : un programme à la hauteur de ses ambitions +

    C’est dans une salle du Bras d’Or remplie de plus de 400 personnes que la liste Rassemblé·e·es pour Aubagne a présenté l’ensemble des colistiers de Magali Giovannangeli. Au menu de ce rendez-vous devant une foule galvanisée, il y avait également une présentation des grands axes du programme pour faire entrer Lire la suite
  • La BACAL ou les fourches caudines de la création locale aubagnaise +

    La BACAL (Bourse d'Aide à la Création Locale) est destinée, sur demande préalable, aux créateurs aubagnais. L'année dernière, les employés de la Médiathèque d’Aubagne et moi (N.D.L.R : la plasticienne Rodia Bayginot qui signe ce texte), pour un projet art et sciences aux prolongements pédagogiques évidents, avons tenté la solution BACAL Lire la suite
  • Barthélémy, la candidate de Macron, a présenté ses "projets" +

    Ce jeudi 13 février à l'Espace des Libertés, Sylvia Barthélémy a présenté ses promesses pour le prochain mandat devant un peu moins de 350 personnes dont une bonne trentaine "d'extérieurs" à Aubagne. Une salle correctement garnie, sans plus, à l'image de la campagne de la candidate et, sans doute, de Lire la suite
  • Bilan Gazay : Bien vivre ensemble +

      Il est des missions dont l’ingratitude suscite la compassion. Mettons-nous à la place de l’individu chargé de rédiger le bilan de Gazay en matière de politiques de solidarité. Que dire, que valoriser, alors que le mandat municipal en la matière navigue entre le vide sidéral et le trou noir ? Lire la suite
  • Bilan Gazay : Coulrophobie ! #lakulturdegazay +

    Le bilan du mandat présente glorieusement d’incroyables détournements… On est partagé entre le rire et les larmes. Dans le domaine culturel et du festif, le Maire s’approprie et s’attribue de nombreux événements qui ont été élaborés, applaudis longtemps avant son arrivée. Un truc à avoir peur des clowns… ça s'appelle Lire la suite
  • Une liste qui nous ressemble et qui nous rassemble +

    La sinistre parenthèse Gazay touche à sa fin. Dans un peu plus d’un mois, les Aubagnaises et les Aubagnais pourront, par les urnes, manifester leur besoin de changement et de renouveau dans une Ville qui n’a cessé, depuis bientôt six ans, de décliner et de se replier sur elle-même. Lire la suite
  • 1