Le Centre de Congrès Agora va-t-il fermer pour cause d'élection ?

 

Aux élections législatives de juin 2017, l'agent d'accueil du Centre de Congrés Agora était candidate, avec l'étiquette France Insoumise, dans la 10e circonscription des Bouches-du-Rhône qui comprend 8 communes du Pays d'Aubagne et de l'Etoile. On lui avait demandé de se retirer de l'accueil pour ne pas être tentée d'utiliser son poste pour des raisons électorales. Va-t-on en tirer les conséquences pour les élections municipales ?

En 2017, Sylvia Barthélémy, en présence de la directrice du centre de congrès, très remontée, avait expliqué à sa salariée qu'elle devait se mettre en retrait... d'autant plus que la présidente de la SEM était, elle aussi, candidate.

Pour le plaisir, nous pouvons remarquer que l'agent d'accueil faisait un meilleur score que la présidente dans 6 communes sur les 8 du Pays d'Aubagne et de l'Etoile appartenant à la circonscription.

La salariée était devant "sa patronne" à Roquevaire (13,15% contre 10,45), à La Bouilladisse (11,52% contre 9,02), à Saint Savournin (12,25% contre 7,44), à Cadolive (10,2% contre 3,75 !), à Peypin (12,44% contre 7,3) et à Belcodène (11,50% contre 11,36).

Une nouvelle fois, la Présidente pouvait rajouter une belle veste à sa garde-robe et ça lui allait comme un gant. 

Pour les prochaines municipales, la directrice d'Agora est dans le staff de campagne de Barthélémy, avec son époux qui est le responsable technique du centre de congrès, leur fils, quant à lui, s'occupant des vidéos de campagne de la présidente.

Va-t-on demander à la directrice et au responsable technique de se "mettre en retrait" ? Va-t-on fermer le Centre de Congrès jusqu'aux municipales ?

Ou peut-on mélanger le temps de travail et le temps électoral ? Nous y serons attentifs.

Surtout que la DRH du conseil de territoire envoie des mails successifs pour rappeler "l'obligation de réserve des fonctionnaires". Mais cela doit plus particulièrement s'adresser au responsable de la mission politique de la ville, ou à celui de la voirie... On peut sans doute en exclure le directeur de cabinet et son adjoint, à moins que ce soit destiné à mettre en garde l'école de musique de La Penne sur Huveaune ?

Là aussi, nous essaierons de suivre avec intérêt.

Bob Acad

 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1