Aubagne : l'actuel maire veut-il priver les enfants défavorisés de vacances ?

aubagne : l'actuel maire veut il priver les enfants defavorises de vacances ?

La ville d'Aubagne depuis plusieurs décennies propose des séjours de vacances aux enfants d'Aubagne : colonie de Saint-Vincent-les-Forts, centres aérés, stages sportifs, etc... Mais cette année la brochure qui présente toutes ces offres commence par un encart où est écrit : "Nouveauté : paiement à l'inscription obligatoire". Ces quelques mots visent à mettre à l'écart toutes les familles en difficulté.

En effet, non seulement cela ne permet pas l'étalement des paiements qui est, souvent, la solution pour de nombreux parents qui ont de faibles revenus mensuels, mais cela ferme la porte à toutes les aides sociales possibles.

Par exemple, le conseil départemental (celui présidé par la "généreuse" Martine Vassal) a prévu des budgets spécifiques pour des aides financières aux familles qui ne peuvent pas payer les séjours de vacances à leurs enfants. Sauf que l'instruction normale d'un dossier (tout est vérifié sur les montants réels des revenus familiaux) demande entre 3 et 5 semaines.

Le temps que la famille en fasse la demande, les inscriptions à la ville sont closes. Double conséquences visiblement recherchées par Gazay et son équipe : on exclut une grande partie des familles défavorisées des séjours de vacances et, cerise sur le gâteau, on fait faire des économies budgétaires au conseil départemental qui peut quand même afficher un budget "social"... que personne n'utilisera.

C'est une façon pour le maire de confirmer pour Aubagne le titre de "Ville amie des enfants"... mais pas avec tous.

Depuis 2014, à Aubagne, il vaut mieux être banquier ou promoteur immobilier qu'en difficulté financière, même momentanément.

Antoine Monticellu

 

 

Articles récents

  • Aubagne : encore des commerces qui ferment +

    Le 18 juin prochain, l'épicerie fine, Gastronomaniak, installée au centre-ville d'Aubagne, au début de la rue Laget fermera ses portes. Lire la suite
  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • 1