Affaire Pasolini

Suite à la déclaration de madame Alexandra Pasolini, élue déléguée au tourisme de Gérard Gazay, impliquée dans une affaire de loyers payés "au black" et sans bail (400€ pour 18 m²), lue par le maire au conseil municipal du mercredi 22 mai, nous publions le communiqué des groupes France Insoumise Aubagne Garlaban et Aubagne Tourtelle, de l'Association des Insoumis d'Ici et d'Ailleurs et de l'association "Aubagne La Commune" :

"La meilleure défense, c'est l'attaque.

C'est certainement inspirée par cette célèbre maxime que l'élue de la majorité d'Aubagne A. Pasolini a établi sa défense.

Absente hier soir du conseil municipal, elle a fait égrener, par Mr le maire lui même, une (longue) litanie.

Gérard Gazay se positionnant ainsi, de fait, en défenseur de sa conseillère municipale.

Accusant tour à tour (et nommément) un militant de RESF impliqué dans la scolarisation de la plus jeune des filles des locataires, l'Association des Insoumis du territoire, le Groupe d'Action France Insoumise Aubagne Garlaban ainsi que l'association Aubagne La Commune, Mme Pasolini a décidé de déposer plainte pour diffamation.

Elle reproche également aux militants des associations qui viennent en aide à la famille locataire de son 18m2  de l'avoir contrainte à revoir le loyer de ce "logement" à la baisse ... Ce qu'elle a d'ailleurs accepté sans trop de difficultés (!!)  

Elle se plaint de n'avoir pu rencontrer cette famille durant plusieurs mois afin de leur faire signer un bail de location ! Pourtant son "chargé d'encaissement des loyers" (en espèces) n'a jamais eu aucun mal pour accomplir sa besogne.

Pourtant plusieurs des adhérents et militants des associations pointées du doigt par l'élue ont pu, eux aussi, rencontrer à maintes reprise les parents et les enfants à leur domicile.

Mme Pasolini est décidément poursuivi par la malchance !

C'est donc dans le costume de victime que cette dame a décidé de se draper.

Et c'est donc avec impatience que nous attendons une éventuelle convocation d'un magistrat afin d'apporter de nouveaux témoignages et de nouveaux éléments concrets à ce sordide dossier. 

Nous n'avons jamais considéré la misère humaine ni la précarité comme des arguments pour quelque échéance électorale que ce soit.

Nous accusant de "sortir" cette affaire à un an d'une élection municipale, Mme Pasolini tente de minimiser ses pratiques et de détourner la réelle détresse d'une famille en simples arguments d'une quelconque campagne électorale.

Nous n'avons décidément pas les mêmes valeurs...

Les nôtres seront toujours celles de l'humanisme et de  la solidarité  !!"


Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1