Des questions après le saccage de l'école maternelle du Charrel

des questions apres le saccage de l ecole maternelle du charrel

Après les dégradations dans plusieurs salles de classes de l'école maternelle du Charrel, pendant le week-end des 11 et 12 mai, de nombreuses questions (qui ? pourquoi ? comment ?...) restent posées et attendent des réponses de l'enquête en cours. Mais un article très documenté de La Provence du mardi 14 mai nous en fait poser d'autres.

Nous apprenons en effet par la voix de la directrice de l'école maternelle qu'une intrusion avait déjà eu lieu début mai. Une source policière confie au journaliste de La Provence que les 9 et 10 décembre, des faits similaires ont été constatés à la crèche des Passons. Cette source rajoute même : "Cela arrive fréquemment à Aubagne".

Nous n'en aurions rien su sans l'émotion suscitée par le saccage de l'école au Charrel. L'aurions nous su sans le post de la page facebook de Mèfi ?

A ce jour et à cette heure, soit deux jours après, il n'y a toujours rien sur la page du maire, ni sur la page de la ville qui nous informent pourtant depuis quelques semaines du moindre trou qu'on rebouche (avec les applaudissements et l'extase de Simone Caballero, la présidente honoraire du fan club Gazay), de la moindre main serrée par le maire... ou de l'inauguration de la 38ème agence immobilière à Aubagne.

Doit-on rappeler que rien n'a été communiqué après un incendie criminel, chemin de Saint Joseph, qui a pourtant obligé l'évacuation, pendant plusieurs mois, de 36 logements ?

Ni sur la mort de froid d'un SDF, ni sur les 6 braquages en 6 mois du tabac du Charrel, ni sur l'incendie d'un véhicule sous une caméra, chemin de La Perussonne, ni sur la série de cambriolages rue de La République, ni ..., ni ..., etc ...

Combien d'autres encore ?

Tout ça pour éviter de communiquer sur des faits de délinquance dont le nombre, au mieux, est identique "à avant", au pire en augmentation (vols, dégradations...).

Tout ça pour éviter de faire un point réel et objectif sur les millions dépensés pour le système de vidéo-surveillance qui n'est, en fait, qu'un système de vidéo-verbalisation. Inefficacité du dispositif ? Incompétence pour son utilisation ? Les deux ? 

Ce qui est sûr, c'est que la propagande véhiculé par AJJ "A Aubagne, tout va bien, tout va mieux" est de plus en plus mal vécue par les Aubagnaises et les Aubagnais.

Sachons regarder l'essentiel : dans 10 mois, Aubagne peut tourner la page.

Antoine Monticellu

 

 

 

Articles récents

  • Aubagne : encore des commerces qui ferment +

    Le 18 juin prochain, l'épicerie fine, Gastronomaniak, installée au centre-ville d'Aubagne, au début de la rue Laget fermera ses portes. Lire la suite
  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • 1