La céramique à la ferraille

la ceramique a la ferraille

Un rond point (d'entrée de ville bien sûr) a été enfin terminé pour la célébration de Camerone. Précipitamment car la  communication du maire était le maître du temps.

Depuis quelques semaines (et quelques mauvais sondages pour Gazay), la communication municipale a inventé un « nouveau programme » pour les prochaines municipales, le précédent ayant fait l'objet de seulement 5% de réalisations effectives en 5 ans pour 95% de propagande, mais ce n'est pas le sujet du jour.

Le sujet qui nous intéresse aujourd'hui, c'est qu'une enseigne a été posée, façon Hollywood-en-Provence, avec une inscription « Aubagne en Provence (représentée par un olivier, des pierres et des fleurs) capitale du santon et de la céramique » exprimée sur de la  ferraille coloris rouille.

Le plus dramatique, c'est que cela a été fait comme si la filière argile n’existait pas et qu'aucun céramiste d'Aubagne n'était capable de concevoir et réaliser l'objet en question.

Pourtant, les exemples réussis, comme la fresque à l'entrée de l'office du tourisme ou celle du collège Nathalie Sarraute, montrent leur savoir faire.

On aurait pu ainsi valoriser la filière. Cela aurait été un "acte" majeur et cohérent avec les écrits de « l'enseigne » et une preuve de confiance pour les santonniers et céramistes grâce à qui Aubagne est capitale.

Encore des paroles et des écrits qui ne correspondent pas aux actes. C'est bien la spécialité de Gazay. Tout le monde en a fait le constat.

On peut y rajouter une nouvelle preuve des perfusions financières des institutions : c'est la métropole qui a payé entièrement (comme l'affirme la page facebook du Pays d'Aubagne et de l'Etoile) ce rond-point !

Pourtant, il semble, que la ville sans avoir financé a été subventionnée par le Conseil Départemental. Nous souhaiterions que l'ex-présidente de l’association des contribuables aubagnais aujourd'hui adjointe aux finances de la ville nous confirme (ou pas) cette version. Nous ne manquerons pas d'en informer nos lectrices et nos lecteurs. 

Lili d'Aubagne

 
 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1