Monsieur Gazay : de la dignité !

jean tardito 2019

Dans la nuit du 30 au 31 janvier, Jean Tardito, maire d'Aubagne pendant 14 ans, nous a quittés. Il fut le successeur d'Edmond Garcin en 1987, puis fut élu au premier tour des élections municipales en 1989, réélu ensuite à deux reprises par une large majorité d'Aubagnaises et d'Aubagnais. Et pourtant Gazay reste quasiment muet.

Un simple communiqué dont la froideur pourrait faire trembler un ours polaire, deux lignes sur le site de la ville, aucune cérémonie ou hommage "municipal" annoncé, même pas les drapeaux du fronton de la mairie en berne, c'est comme cela que le 1er magistrat de la ville a décidé de traiter un de ses anciens adversaires.
Quelle petitesse, alors que partout dans Aubagne l'émotion est perceptible, que les plus farouches opposants d'hier à Jean Tardito reconnaissent ses qualités. Même Sylvia Barthélémy fait part de son émotion et salue "sa forte personnalité et ses côtés attachants". Elle parle de la première communauté d'agglomération, d'Argilla, ...pour insister "autant de traces durables qu'il aura laissées derrière lui en faveur de notre territoire".

Gazay va-t-il pousser l'indignité jusqu'à ne pas venir à l'hommage organisé par la famille le 6 février ?

Antoine Monticellu

 

Articles récents

  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • Aubagne 2020 : la délinquance explose +

    Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat. Lire la suite
  • Localisation méphitique #dehorsGazay +

    Le local de campagne de "l’élu sortant" est situé au 17 rue de la République, derrière les photos géantes de son sourire, dans l’ancienne parfumerie qui a été obligée de déguerpir…  Lire la suite
  • 1