Cantines Aubagne : des lasagnes immangeables

cantine Aubagne des lasagnes immangeables

Lundi 21 janvier, au menu des repas des enfants des écoles, c'était : lasagnes ! Un plat qui fait saliver d'avance, en principe, 95% des enfants. Pas de chance, si on en croît les protestations des parents, elles étaient immangeables.

Cela ne s'améliore pas pour la restauration scolaire depuis la privatisation et les repas préparés par la Sogérès, une filiale de la Sodexo. Presque tous les jours, les parents reçoivent les remarques de leurs enfants : "c'était infect" ou "je n'ai rien mangé" ou "j'ai mangé un truc qui n'avait aucun goût" ou "j'ai, un peu, mangé mais je ne sais pas ce que c'était".

Le comble a été atteint ce lundi 21. On a réussi à rater des lasagnes ! Dans plusieurs écoles, du Pin Vert à Antide Boyer, des parents ont écrit à la Sogérès pour leur faire savoir leur mécontentement. Une maman fait savoir : "Les lasagnes, c'est le plat préféré de mon fils. Il n'a pas pu en manger. Vous imaginez la qualité des produits utilisés ?".

Le mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) de la diététicienne de l'entreprise de restauration circule parmi les parents d'élèves pour exprimer le ras le bol.

Pour respecter l'équilibre alimentaire, le lendemain, le 22 janvier, c'était pâtes à la bolognaise. Mais comme nous le disait un parent d'élève : "L'équilibre alimentaire, c'est la chose que la Sogérès n'a pas à respecter parce que de toute façon nos enfants ne mangent rien".

Vite arrêtons cela. Première étape, l'année prochaine on se débarrasse de Gazay et de son équipe et deuxième étape on re-municipalise la restauration scolaire.

Antoine Monticellu

 

 

Articles récents

  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • Sylvia Barthélémy n'est pas une visionnaire +

    La vie politique de Sylvia Barthélémy à Aubagne est caractérisée par deux traits essentiels : elle perd tout le temps et elle se trompe avec la même régularité. Nous avons extrait quelques-unes de ses prises de position qui marquent son absence totale de vision stratégique sur des questions essentielles du territoire. Lire la suite
  • Gazay va-il oser ? +

    Entre les claquements de portes, les mises à l'écart, les menaces de "révélations" et les tentatives de débauchages ratées, on sait que l'élaboration de la liste de Gazay pour les prochaines municipales s'est construite dans la douleur. Lire la suite
  • Aubagne 2020 : la délinquance explose +

    Nous avons déjà fait état de la vingtaine de cambriolages subis par des foyers aubagnais depuis le début janvier 2020. Cela correspond à un record national au regard de la taille de la commune, mais, depuis, d'autres chiffres viennent encore aggraver ce premier constat. Lire la suite
  • Localisation méphitique #dehorsGazay +

    Le local de campagne de "l’élu sortant" est situé au 17 rue de la République, derrière les photos géantes de son sourire, dans l’ancienne parfumerie qui a été obligée de déguerpir…  Lire la suite
  • 1