MERCI !

 5000 likes sur Facebook

Facebook nous annonce que notre page "www.facebook.com/mefiaubagne", vient de dépasser les 5 000 "J'aime". Nous avons, à ce jour, 5 161 abonnés.

Du 5 au 12 janvier 2019, les publications de Mèfi ont atteint 25 773 personnes et généré 16 086 interactions. C'est notre moyenne hebdomadaire.

Google Analytics nous a déjà indiqué que le site "www.mefi.tv" finit l'année 2018 avec 46 185 visiteurs uniques. Celles et ceux qui, souvent de bonne foi, s'inquiètent de la justesse de "notre ligne éditoriale" ont la réponse dans ces chiffres qui ne cessent de progresser.

Plus personne ne peut nier l'extraordinaire succès de Mèfi. Le maire d'Aubagne et la présidente du Territoire continuent de ne pas nous inviter à leurs conférences de presse et tentent de feindre de nous ignorer. Certaines organisations dont le PCF (et dire que certain·e·s essaient de nous classer dans la catégorie "cocos" !) font de même. Tant pis pour eux. Nous, nous continuerons à ne pas les ignorer.

Nous ne prétendons pas être des journalistes, et encore moins des journalistes professionnels. Nous sommes un groupe de femmes et d'hommes (une petite quinzaine) engagé·e·s pour vous informer au plus près de la vérité, en particulier sur Aubagne et son territoire.

Nous sommes, toutes et tous, des rédacteurs bénévoles qui essaient de trouver le temps d'écrire et de publier en dehors de notre travail et/ou de nos contraintes familiales.

Et, il faudra s'y faire, indépendant·e·s de tout parti ou mouvement politique. Sans avoir de comptes à rendre aux anciennes équipes municipales, même s'il nous arrive de regarder positivement l'histoire d'Aubagne et de noter les choses et les actes qui nous ont plu.

Il nous arrive de nous tromper et nous savons le reconnaître. Jamais de tromper. Nous savons que nous devons beaucoup mieux faire, encore progresser, encore innover, encore mieux informer et proposer. 

Mèfi est né en avril 2014 dans la tête de 2 ou 3 visionnaires. Il a eu une présence publique dès juillet 2014. Cela ne fait pas encore 5 ans !

Aujourd'hui, nombreux/ses sont celles et ceux qui nous lisent, commentent, critiquent, combattent. Mais toutes et tous reconnaissent l'utilité de ce média. C'est notre fierté !

MERCI A TOUTES NOS LECTRICES ET A TOUS NOS LECTEURS !

La Rédac

 

 

Articles récents

  • La seule liste capable de battre Gazay et le RN +

    Plus de 400 personnes pour la soirée de présentation de la liste, plus de 100 militants mobilisés pour distribuer les documents de campagne dans les 20 000 boîtes aux lettres d'Aubagne, plus de cinquante présents deux ou trois fois par semaine pour aller frapper à toutes les portes dans tous Lire la suite
  • Rassemblé·e·s pour Aubagne : un programme à la hauteur de ses ambitions +

    C’est dans une salle du Bras d’Or remplie de plus de 400 personnes que la liste Rassemblé·e·es pour Aubagne a présenté l’ensemble des colistiers de Magali Giovannangeli. Au menu de ce rendez-vous devant une foule galvanisée, il y avait également une présentation des grands axes du programme pour faire entrer Lire la suite
  • La BACAL ou les fourches caudines de la création locale aubagnaise +

    La BACAL (Bourse d'Aide à la Création Locale) est destinée, sur demande préalable, aux créateurs aubagnais. L'année dernière, les employés de la Médiathèque d’Aubagne et moi (N.D.L.R : la plasticienne Rodia Bayginot qui signe ce texte), pour un projet art et sciences aux prolongements pédagogiques évidents, avons tenté la solution BACAL Lire la suite
  • Barthélémy, la candidate de Macron, a présenté ses "projets" +

    Ce jeudi 13 février à l'Espace des Libertés, Sylvia Barthélémy a présenté ses promesses pour le prochain mandat devant un peu moins de 350 personnes dont une bonne trentaine "d'extérieurs" à Aubagne. Une salle correctement garnie, sans plus, à l'image de la campagne de la candidate et, sans doute, de Lire la suite
  • Bilan Gazay : Bien vivre ensemble +

      Il est des missions dont l’ingratitude suscite la compassion. Mettons-nous à la place de l’individu chargé de rédiger le bilan de Gazay en matière de politiques de solidarité. Que dire, que valoriser, alors que le mandat municipal en la matière navigue entre le vide sidéral et le trou noir ? Lire la suite
  • Bilan Gazay : Coulrophobie ! #lakulturdegazay +

    Le bilan du mandat présente glorieusement d’incroyables détournements… On est partagé entre le rire et les larmes. Dans le domaine culturel et du festif, le Maire s’approprie et s’attribue de nombreux événements qui ont été élaborés, applaudis longtemps avant son arrivée. Un truc à avoir peur des clowns… ça s'appelle Lire la suite
  • Une liste qui nous ressemble et qui nous rassemble +

    La sinistre parenthèse Gazay touche à sa fin. Dans un peu plus d’un mois, les Aubagnaises et les Aubagnais pourront, par les urnes, manifester leur besoin de changement et de renouveau dans une Ville qui n’a cessé, depuis bientôt six ans, de décliner et de se replier sur elle-même. Lire la suite
  • 1