Le Culotte Gate tache le Gouvernement


Les députés ont  rejeté  l'amendement visant à réduire la TVA à 5,5% pour les tampons et les serviettes hygiéniques parce que ce n’est pas un produit de première nécessité. Femmes Solidaires Aubagne s'associe à l'opération "culotte gate"  qui consiste à envoyer à François Hollande des culottes tachées.

 "Pour que les protections hygiéniques soient reconnues comme produits de première nécessité, faudrait-il que la moitié des travailleurs ne viennent plus exercer leur activité professionnelle plusieurs jours par mois ?

  • Parce que dans une vie, les protections hygiéniques représentent un budget de 1500 euros,
  • Parce qu'aujourd'hui en France, une canette de soda est considérée comme un produit de première nécessité, et un tampon comme un produit de luxe,
  • Parce que c'est un produit de première nécessité pour toutes et encore plus pour les personnes vivant dans la rue, pour le maintien de la dignité la plus élémentaire,
  • Parce que ce n'est à personne, et certainement pas à des hommes de nous expliquer comment vivre nos règles et fixer leur coût,

Nous vous demandons de baisser la TVA sur les protections hygiéniques afin de permettre à toutes les personnes en France dotées d'un utérus de pouvoir vivre leurs menstruations sereinement et sans tabou.
Alors n'entachez pas nos culottes par une décision sexiste et insensée.
Les protections hygiéniques sont un besoin pour toutes les personnes ayant leurs règles.

On ne se laissera pas faire !"

A Aubagne la collecte des culottes tachées de peinture, de ketchup ou autre produit... se fait au Cercle de l'Harmonie où un carton sera à votre disposition au premier étage. Elles seront expédiées à l'Elysée dès lundi.

 

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant
 EUR

Articles récents

  • Humanité Solidarité Gratuité, une devise pour Aubagne ? +

    Réveiller l'Humanité ! La priorité doit être l'humain, tout ce qui est fait pour la vie. En d'autres mots, créer de nouveaux rapports sociaux. Penser les droits (logement, alimentation, éducation...). Les droits comme un fondement dont la commune doit s'emparer loin de l'argent roi qui considère que les gens coûtent, en Lire la suite
  • Jean-François Bernardini à Aubagne le 28 novembre +

    Jean François Bernardini, pas le chanteur mais le militant de la Non-violence, président de l’association AFC Umani vient à Aubagne délivrer un message d’espoir et de futur désirable. Lire la suite
  • Les Bleus terminent premiers de leur groupe +

    En Formule 1, au Grand Prix du Brésil, Max Verstappen (Red Bull) s'impose et Pierre Gasly (Toro Rosso) prend la deuxième place sur le fil devant Lewis Hamilton (Mercedes). Rendez-vous dans deux semaines pour la dernière course de la saison, à Abu Dhabi. En rugby, Coupe d'Europe, Toulouse bat Gloucester Lire la suite
  • Le Figaro donne raison à Mèfi +

    Le Figaro vient de publier le classement des villes "les plus endettées de France". Aubagne qui occupait la 3ème place en 2014 est désormais 2ème. En 6 ans de mandat Gazay a donc aggravé la situation. Ce que Mèfi a dénoncé à de nombreuses reprises. Lire la suite
  • Audace écologique et proximité : le rôle indispensable du service public territorial +

    J'ai connu un service public territorial où la majorité des agents étaient motivés, engagés au service de la population. Chacun connaissait le fondement du service public, sa mission et son rôle. Depuis 2014, le personnel a été en grande partie renouvelé par du personnel contractuel n'ayant aucune notion de service Lire la suite
  • Conseil municipal : on aiguise les couteaux +

    Nous avons assisté au premier conseil municipal de campagne électorale, et ce en plusieurs occasions, nous y reviendrons dans ce compte-rendu. En commençant par une présence importante des élu-e-s et notamment par le retour de Mme Mélin que nous n'avions pas vue depuis quelques temps. Lire la suite
  • L'Humain d'abord +

    Pour Aubagne et ses habitant·e·s la liste des sujets à améliorer est vaste. La prochaine mandature devra être à la hauteur des enjeux de demain. Lire la suite
  • 1