UMP : Deflesselles, trésorier fantôme ?

Sa discrétion est bien connue des Aubagnais qui ne le rencontrent, pour la plupart, qu'en période électorale. Il ne faut sans doute pas chercher ailleurs les raisons du silence de Bernard Deflesselles, notre député UMP, sur le scandale Bygmalion et tout particulièrement sur le prêt de 3 millions d'euros consenti par son groupe parlementaire au parti de Copé et de Sarkozy, avec l'argent de l'Assemblée Nationale !

C'est dommage car le mentor de Gérard Gazay aurait pu nous éclairer sur ces opérations financières opaques qui alimentent, depuis des semaines, l'actualité de l'appareil politique où il fait carrière. Dernière en date : la découverte d'une nouvelle facture de  Bygmalion pour l'édition d'une brochure de propagande à la gloire des députés UMP...qui ne souhaitent plus aujourd'hui distribuer ce document avec le sigle de la sulfureuse société. Le contrat pourrait dépasser les 800.000 euros, selon le JDD.fr du mercredi 9 juillet !

Qu'en pense Bernard Deflesselles, présenté dans la dernière période comme le trésorier du groupe UMP au Palais Bourbon ? Il en pense...qu'il y a urgence à ne rien en penser et encore moins en dire ! : "Je ne suis pas le trésorier (...) Il a été envisagé de mettre un trésorier il y a quelques temps, mais ça n'a pas été fait à ma connaissance" a-t-il répondu aux journalistes de Médiapart qui le questionnaient sur son rôle exact. Mais l'actuel président du groupe, Christian Jacob, n'a pas confirmé ce démenti, même s'il n'a pas souvenir d'avoir informé Deflesselles du prêt contesté.

Alors qui est le trésorier du groupe UMP ? Les journalistes ont interrogé d'autres députés du groupe, comme le député du Pas-de-Calais Daniel Fasquelle qui lui n'a pas perdu la mémoire. Il se souvient parfaitement du débat interne, en 2007, sur l'instauration d'un trésorier pour le groupe : " Jean-François Copé qui était alors président a proposé le poste à l'un de ses vice-présidents, Léonetti, qui a refusé. Copé s'est alors tourné vers Bernard Deflesselles. A partir de là, j'ai demandé régulièrement à Deflesselles qu'il fasse une présentation des comptes à tous les députés. Il me disait :"Oui, oui..." Et puis rien n'est jamais venu."

Et le site Médiapart de souligner : "La trésorerie du groupe UMP est aujourd'hui l'un des secrets les mieux gardés du Palais Bourbon..." Surtout avec des trésoriers fantômes !

Dominique Palmi

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1