Le référendum qui peut faire bouger la gauche

Le week-end prochain, du 16 au 18 octobre, vous pouvez faire entendre votre voix pour une politique de gauche dans le pays. Une adresse : http://www.referendum-gauche.com

Plusieurs militants de gauche (écologistes, socialistes, front de gauche) effarés par la grosse ficelle du référendum organisé la semaine prochaine par le Parti socialiste proposent un alter-référendum avec une question bien différente : « Face à la droite et l’extrême droite, souhaitez-vous que le gouvernement tienne ses engagements et mène une politique de gauche ?»

Loin des préoccupations tactiques d’un Parti socialiste en plein désarroi à la veille d’élections régionales qui s’annoncent désastreuses et à la recherche un peu désespérée d’un énième vote utile, cet alter-référendum pose la question qui travaille la gauche et qui a été laissée en suspens depuis mai 2012 et l’élection de François Hollande.

Et les exemples de reniements ne manquent pas, nationalement avec les politiques de droite menées par les gouvernements Ayrault et Valls, comme localement avec la trahison de Stéphanie Harkane ou la mise en place à marche forcée de la Métropole.

Les initiateurs du référendum expliquent : « Nous sommes effarés de voir que le Parti socialiste se lance à nouveau dans le chantage au Front national, comme si les débats à gauche faisaient plus monter le score du FN qu'un gouvernement qui tourne le dos à tous ses engagements. L'objectif de ce référendum est de permettre aux militantes et militants, citoyennes et citoyens, qui refusent le chantage au FN et veulent affirmer une volonté d'alternative de le faire. »

Pour participer, il vous suffit de cliquer sur ce lien : http://www.referendum-gauche.com

Le scrutin se tiendra du vendredi 16 octobre 8h au dimanche 18 octobre 20h sous la surveillance de la Haute Autorité du Référendum. Les résultats seront annoncés dimanche 18 octobre au soir.

 

Gabi Monnier

 

 

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1