Touch’pas à ma gratuité !

C'est le slogan lancé par les élus communautaires de "A gauche, pour un territoire solidaire" après la déclaration du préfet faite le 11 mai à Agora où il venait rencontrer les élus du territoire. Un premier rendez-vous est donné le jeudi 11 juin à 18h30 à la salle du Bras d'Or à Aubagne.

Pour rappel, la gratuité des transports était l'un des engagements majeurs de Daniel Fontaine pour son mandat de 2008 à 2014. Elle avait été plébiscitée par la population et prise en exemple sur le territoire national et même au-delà. Il est à craindre que cette singularité aubagnaise soit mise à mal dans la nouvelle métropole dont on ne sait à ce jour que bien peu de choses. Car Mme Barthélémy est, la-dessus, bien silencieuse.

Après quelques effets de manche post électoralistes dont elle a le secret, après l'annonce de la fin de la gratuité par le Préfet, motus et bouche cousue. Il en va de même quant à son affirmation qu'elle se battrait contre la Métropole. Mais telle un toutou servile à la cause de Jean-Claude Gaudin, elle ne vise plus maintenant qu'un mandat de vice-présidente dans la future entité.

En attendant, les agents de l'Agglo ne savent pas à qu'elle sauce il vont être mangés car aujourd'hui rien n'est prêt pour leur intégration (forcée ?) au sein de la future administration métropolitaine. Après la fin de l'Agglo du pays d'Aubagne et de l'Étoile annoncée début 2016, on parle même d'une continuité administrative (sous quelles formes ?) des villes la constituant  pour continuer à pouvoir payer ses agents car rien ne concorde entre les statuts des agents de la CUM et ceux de l'Agglo. Il y a bien un cadre responsable nommé pour résoudre ces questions mais visiblement rien n'avance.

La gratuité en grand danger

Et pourtant, c'est utile la gratuité. Les élus communautaires d' "A gauche, pour un territoire solidaire" l'affirment dans leur appel au rassemblement : « Parce qu'elle permet à tous la Liberté de s'approprier un territoire, ses loisirs, ses lieux de culture et d'économie, de dynamiser les échanges entre les citoyens ; Parce qu'elle est synonyme d'Egalité dans nos déplacements, à l'opposé du « tout payant » qui pénalise les plus modestes ; Parce que la Gratuité est une mesure essentielle au « bien vivre ensemble » de notre territoire ».

Les conséquences désastreuses de la Métropole

Dans cet appel, les mêmes conseillers communautaires dénoncent les autres effets dévastateurs de la Métropole :

  • « L'augmentation des impôts ménage, en particulier la Taxe d'Enlèvement des Ordures ménagères, aujourd'hui payée en partie par l'Agglo,
  • La fin de l'autonomie financière des territoires : c'est la Métropole qui encaissera les richesses créées sur les territoires et en redistribuera une partie aux agglo (après que Marseille se soit servie !!!)!
  • Tout se décidera sans nous. Avec 1,8 millions d'habitants, La Métropole, c'est la fin de la concertation et des politiques de proximité.
  • La Métropole, c'est la fin du Service Public de proximité et la porte grande ouverte à la privatisation des services. »

Mais ce n'est pas tout, car la Métropole va forcément entraîner la disparition de l'autonomie des communes et la fin de la gratuité en est un des premiers effets.

Alors rendez-vous est donné le jeudi 11 juin à la salle du Bras d'Or à Aubagne pour parler gratuité et sans doute Métropole.

B.J.

Articles récents

  • Casier judiciaire : les candidats doivent s'engager ! +

    La confiance dans les élu-e-s est de plus en plus mise à mal. Depuis plus d'une décennie, les "affaires" qui ont défrayées la chronique des faits divers et qui impliquaient un élu-e n'ont pas cessé d'augmenter. Même si cela n'en concerne qu'une minorité, cela suffit à jeter le doute et Lire la suite
  • Mélin attaque Gazay +

    La député européenne RN Joëlle Mélin publie un communiqué où elle attaque la "gestion Gazay" sans ménagement. Lire la suite
  • Confirmation : Schipani est de retour +

    De temps en temps il arrive à Gérard Gazay de s'oublier et puis soudain de se dévoiler. Sa page Facebook, était ainsi particulièrement silencieuse depuis le début de la distribution des masques de la "famille Pretot". Soudain ce matin une vidéo publiée nous apporte son lot d'informations. Lire la suite
  • Gazay n'avance plus masqué : il ose tout... et Christine Pretot se réjouit +

    Gérard Gazay a sans doute cru, après le désastreux « masque-chaussette », que la commande des 50.000 masques réutilisables allait se dérouler sans vagues et redorer son blason. C’était sans compter sur la méfiance qui entoure ses actes. Il a tellement menti depuis 6 ans que tout ce qu’il fait, ou touche, Lire la suite
  • Insuffisances du maire d'Aubagne : les élus de gauche communiquent +

    Suite aux demandes avortées d'un véritable travail commun de tous les élus municipaux face à la crise sanitaire, les groupes de gauche au conseil municipal nous ont fait parvenir le communiqué ci-dessous. De leurs côtés, Sylvia Barthélémy pour le groupe UDI et Joëlle Mélin pour le RN ont fait parvenir Lire la suite
  • Aubagne : enfin, les "vrais" masquent arrivent +

    Huit jours après le déconfinement, la ville d'Aubagne va, enfin, du mardi 19 mai au samedi 23, distribuer un masque aux normes pour chaque Aubagnaise et chaque Aubagnais. Vous trouverez ci-dessous toutes les modalités de retrait. Lire la suite
  • Alinéa Aubagne en cessation de paiement +

    Rien à voir avec le coronavirus, même si la crise sanitaire n'a fait qu'aggraver la situation, Alinéa, siège social Aubagne a été déclaré en cessation de paiement au Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • 1