Politique : Droit de ne pas trop l'ouvrir

image

Des notes de service tendent à restreindre certaines libertés pour les agents de la Ville d'Aubagne

Dans une note de service, les agents de la Ville viennent d'être rappelé à l'ordre par Joël Raffin, le Directeur général des services. Cette note, leur rappelle à sa façon le devoir de réserve. Il leur demande en effet, "d'éviter toute manifestation d'opinion de nature à nuire à leur collectivité" et évoque la "difficulté d'expression sur un blog et les réseaux sociaux"... A y voir de près, cela ressemble plutôt à un avertissement : Vous êtes là pour travailler mais pas pour émettre une quelconque opinion. Ne soyez pas citoyens à l'entreprise, ni en dehors. Contacté par téléphone, Monsieur Raffin nous a renvoyé sur le cabinet du maire sans réponse à nos sollicitations.

Dans une autre note, le premier adjoint au maire demande aux agents qui organisent un pot de départ à la retraite de fournir la liste des invités. Aucun invité autre que le personnel en service ne sera autorisé. Pas d'élus donc de l'opposition mais pas non plus les conjoints ou proches s'ils ne sont pas en service ou s'ils sont personnels à la retraite. Quelle ouverture d'esprit!

Enfin, dans une troisième note, le maire d'Aubagne préconise comme piste de travail pour l'exécution du Budget Prévisionnel de 2014 et la préparation de celui de 2015, la réduction des dépenses de personnel. "Les missions. Les marges de manoeuvre pour l'année 2014 sont ténues. Aussi, tous les postes de dépenses ayant un impact sur le (chapitre) 012 doivent être revisités", rapporte la note. Parmi les postes visés : "Les manifestations (durée, contenu, partenaire, coût...). Les missions. Les rythmes de travail. Les départs à la retraite, sortie des effectifs divers (convention de mises à disposition, agents mis à disposition sans convention...). Ce qui impacte les rémunérations accessoires (heures supplémentaires, vacations, astreintes...)". Au niveau des recettes la note demande, entre autres, la "révision de la politique tarifaire pratiquée dans chaque service...". Ça promet!

Articles récents

  • Covid-19 : pour un "groupe de vigilance et d'actions" à Aubagne +

    Au moment où on nous annonce un deuxième décès dû au covid-19 à Aubagne, il est temps de rassembler toutes les forces, sans exclusive, pour faire face à la crise sanitaire qui est encore devant nous. Lire la suite
  • Covid-19 : premier décès à Aubagne +

    Hier, 3 avril, le maire, dans une vidéo postée après 18h, nous apprend que le premier décès dû au Covid-19 a été enregistré à Aubagne, après avoir affirmé que la situation était parfaitement maîtrisée dans notre ville. Un post précédant la vidéo nous informait que le 1er magistrat de la Lire la suite
  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • 1