Grandjean et le chat noir

"Le Chat Noir", c'est ainsi que Hélène Lunetta (élue d'oppostion au conseil municpal d'Aubagne) dénomme Denis Grandjean. Pour une raison simple qu'elle explique de façon savoureuse : "Depuis plus de dix ans, chaque fois qu'il se présente à une élection, il perd".

On a vérifié, et force est de constater que ce n'est pas une légende.

En 2008, ses amis écologistes n'en veulent pas sur la liste municipale à Aubagne, il va donc se présenter sur la liste du maire de La Destrousse, Paul Julien, élu sans interruption depuis 1987 et que l'on présente comme indétrônable. Patatras ! Il est battu. Grandjean ramasse ses cahiers et retourne à Aubagne.

En 2011, il se présente aux élections cantonales en concurrence avec une candidature de rassemblement de la gauche. Pour être au deuxième tour face à la droite, il faut devancer le Front National qui réalise le score de 28,60%. La candidature de la gauche fait 21,52%, celle de Grandjean 8,40%. Il réalise l'exploit de faire éliminer la candidature de rassemblement.

En 2012, après l'élection de François Hollande, il porte l'étiquette EE-LV avec le soutien du PS (c'est une circonscription négociée par les Verts pour un futur accord de gouvernement). Même Lambert, totalement inconnu, dans la circonscription d'à côté est élu. Grandjean ne passe pas le 1er tour.

En 2014, il arrive à éliminer tous les écologistes historiques d’Aubagne, et il est, enfin, sur la liste de Fontaine. Tous les sondages donnent la liste élue. On connaît tous le résultat.

Tout le monde sait maintenant qui est le chat noir. Denis Grandjean aussi. Son sens du sacrifice et de l'intérêt général lui dictent donc d'inventer tous les prétextes possibles pour ne pas figurer sur la liste de rassemblement des progressistes, des écologistes et des forces de gauche. Il ne veut pas la faire perdre.

Antoine Monticellu

 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1