Humanité Solidarité Gratuité, une devise pour Aubagne ?

humanite solidarite gratuité

Réveiller l'Humanité !

La priorité doit être l'humain, tout ce qui est fait pour la vie. En d'autres mots, créer de nouveaux rapports sociaux. Penser les droits (logement, alimentation, éducation...). Les droits comme un fondement dont la commune doit s'emparer loin de l'argent roi qui considère que les gens coûtent, en imaginant qu'ils doivent rapporter. Promouvoir des rencontres qui refont société sur l'espace public avec de la culture, du sport, de l'échange, du partage, des relations de convivialité et d'entraide, un champ ouvert qu'Aubagne possède en elle, mais endormi depuis 2014.

Cela ne va pas sans...

Déployer la Solidarité

C'est redonner du sens à la redistribution des richesses au niveau de la commune qui doit faire preuve d'innovation. Un exemple : plus de moyens, plus de présence dans les quartiers pour le CCAS.

C'est faire un état des lieux de l'urgence sociale avec les associations humanitaires, caritatives, de coopération et de solidarité. Elles ont su créer superbement, toujours sur la brèche et avec moins de moyens, des rencontres, des initiatives, des repas, des abris, de l'aide et de l'accès favorisé aux plus démunis. Décidons ensemble de ce budget !

Solidifier et régénérer la Gratuité

Celle des transports, bien sûr, qui doit non seulement trouver des citoyens et des élus prêts à la défendre vis à vis de la métropole, mais aussi à l'étendre au sein de celle-ci.

Regarder tout ce qui jusqu'en 2014 était gratuit : les activités des maisons de quartier, l'essentiel de la culture, et globalement les activités municipales. Et s'agissant de l'alimentation, faisons la gratuité de la cantine !

Permettre à tous les enfants d'Aubagne, qu'ils soient « fils de César ou fils de rien » (Jacques Brel) de manger sainement à la même table sans différence !

Penser cette devise et les actions réelles qui en découlent pour une Aubagne du bien vivre, c'est travailler aux moyens pour y parvenir, et ça, ça fait envie politique !

 

Magali Giovannangeli
Aubagne La Commune

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1