Municipales : que vont faire les gilets jaunes d'Aubagne ?

Mercredi 13 novembre, les gilets jaunes d'Aubagne qui depuis un an se retrouvent au péage de Pont de l'Etoile s'étaient donné rendez-vous pour réfléchir aux conditions et à la forme de leur présence pour les futures élections municipales à Aubagne.

Dans la salle du Cercle de Beaudinard, un peu plus d'une quinzaine d'entre eux (17 exactement) étaient présents. Plus de la moitié composée de militants de La France Insoumise et de Ballon Rouge. Les 365 inscrits avaient été invités, en leur précisant qu'il s'agissait de débattre, spécifiquement, de la situation à Aubagne.

L'échange, serein, argumenté et contradictoire, permettait de mettre en évidence une série de points d'accord :

- la nécessité de traduire localement leurs revendications nationales et d'en faire un programme "municipal" : "A Aubagne, que veut-on ?".

- la volonté de peser dans cette élection pour faire avancer leurs propositions. Le RIC est revenu dans la discussion à plusieurs reprises.

- l'idée que chaque individu était apte à gérer une commune et donc à devenir conseiller municipal.

La nature de la réponse sur "Comment y arriver ?" suscitait des approches différentes. Certains étaient solidement déterminés à construire une liste "Gilets Jaunes" ou citoyenne portée par les gilets jaunes.

D'autres ne croyaient pas à cette solution et pensaient nécessaire d'investir d'autres listes pour imposer leur présence et le contenu de leur combat.

Dans tous les cas, le consensus s'est fait sur la nécessité d'une réponse réellement collective et donc de réfléchir à une présence plus massive des gilets jaunes d'Aubagne pour décider.

Une nouvelle rencontre a été fixée pour le mercredi 20 novembre en prenant des dispositions pour convaincre celles et ceux qui n'avaient pas décidé d'être là ce soir, de venir s'y exprimer.

A suivre.

Claude Bernardi

 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1