Audace écologique et proximité, c'est oui !

 audace ecologique et proximite

Oui à un service public bâti pour l'audace écologique. Oui à une restauration scolaire en circuit court, en production locale et bio. Oui aux associations aubagnaises qui se battent sans relâche pour l'avenir de notre ville, de notre planète.

Oui à ces engagements que avons à portée de main et qui doivent opèrer une vraie transition écologique à l'échelle de notre territoire.

Oui à un service public associé à un projet de ville imprégné de cette audace. Nous devons faire en sorte qu'il accompagne cette transition en faisant d'Aubagne une ville propre (service du nettoiement), avec une nature qui réinvestit la ville grâce à la végétalisation et les espaces verts existants et en devenir, les jardins partagés... (service des espaces verts). Les dérèglements climatiques obligent aujourd'hui les politiques et les services publics à protéger et développer les réseaux de drainage des eaux de pluie car l'impermébilisation des sols renforce les risques pour nos populations. C'est de notre cadre de vie dont il est question et c'est en grande partie l'affaire des agents du service public !

Les femmes et les hommes qui travaillent dans les services territoriaux savent le rythme de la nature, connaissent les plantations qu'Aubagne possède et celles qu'il faudrait envisager, autant qu'elles et ils connaissent les quartiers, les rues du centre ville et ne demandent qu'à agir pour les entretenir... pour peu qu'on leur en donne les moyens. Alors ces moyens créeront de nouveaux métiers, un service public réinventé en harmonie avec les enjeux climatiques.

Oui à une restauration scolaire en circuit court, production locale et bio.

Réinstaller des agricultrices et des agriculteurs, dynamiser cette filière, cela a été l'une des marques de fabrique de notre ville sous les mandats de J. Tardito et D. Fontaine. Ces dernières années, l'accent a été mis sur l'urbanisation et le béton. Il nous faut aujourd'hui, retrouver le chemin de la nature, du naturel. Il faut pour cela s'affranchir des logiques comptables des multinationales pour revenir à une économie de proximité. 

Par exemple, une cuisine centrale qui reprend le chemin de la gestion publique pour ne plus générer ces profits qui aseptisent les goûts mais redonner du bonheur à une activité essentielle de la vie : l'alimentation !

Oui aux associations aubagnaises qui ont au cœur l'alerte, l'action et l'expertise au quotidien des alternatives aux désastres environnementaux accentués à Aubagne par les choix opérés depuis 5 ans par l'équipe Gazay.

Ces acteurs associatifs se sont multipliés et ont su inventer des initiatives durant ces cinq dernières années. Des initiatives et des événements où des thèmes nouveaux se sont créés, tout comme des rencontres inédites. C'est aussi avec ce monde associatif proche des gens et des préoccupations que nous pourrons relever ce défi.

Oui, nous pouvons agir, nous devons agir : il faut (re)mettre à l'endroit les priorités, la politique et donc la vie !

C'est tellement enthousiasmant !

Magali Giovannangeli
Aubagne La Commune

 

 

Articles récents

  • Ecologie : plus personne ne peut l'éviter +

    Le dérèglement climatique et les nombreux appels de scientifiques du monde entier imposent la question de l'écologie dans le débat politique planétaire. Les élections municipales à Aubagne ne font pas exception à la règle. Lire la suite
  • Des initiatives à ne pas manquer +

    La campagne électorale des élections municipales arrive dans les deux dernières semaines avant le premier tour, le 15 mars. La dynamique autour de la liste "Rassemblé·e·s pour Aubagne" ne cesse de grandir, les soutiens se multiplient, les rencontres aussi, partout, dans tous les quartiers. Dans les prochains jours, quatre temps Lire la suite
  • Un condamné sur la liste à Gazay ? +

      Dans quelques heures maintenant, on saura si Gazay a décidé de présenter à l'élection municipale un candidat condamné par la justice prud'homale. Le 27 février à 18h le dépôt des listes sera définitivement clos. Lire la suite
  • Finances et fiscalité : que nous propose-t-on ? +

    Magali Giovannangeli le 10 février, puis Sylvia Barthélémy le 13 février et enfin Gérard Gazay le 20, ont présenté leurs programmes électoraux. Nous pouvons maintenant comparer. C'est ce que nous allons faire dans le domaine des finances et de la fiscalité. Lire la suite
  • Sécurité : ce que proposent Gazay / Barthélémy / Giovannangeli +

    Avec la propreté, la sécurité serait, d'après une enquête d'opinion d'une radio, un des éléments prioritaires du choix des électrices et des électeurs d'Aubagne pour les élections municipales des 15 et 22 mars. Pour mieux éclairer votre décision, nous avons essayé de mettre l'accent sur les propositions essentielles dans ce Lire la suite
  • Soirée Papa Noël de Gazay : morceaux choisis +

    Mèfi a rendu compte de la soirée du 20 février où le maire nous a (re)sorti de sa hotte de Père Noël toutes les promesses de 2014 dont aucune n'a été tenue. Revenons sur quelques moments, pour en rire ... ou en pleurer. Lire la suite
  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • 1