Sauver la planète, c'est faire respirer Aubagne

sauver la planete

Ce ne sont pas encore des axes pour un programme municipal, mais pendant quelques semaines, à la demande de la rédaction de Mèfi, Magali Giovannangeli va essayer de mettre sur la table quelques options qui pourraient faire l'objet du chantier à construire avec les citoyen.ne.s et les organisations qui souhaitent se rassembler pour offrir un nouvel avenir à Aubagne. Le premier axe décliné pendant les trois prochaines semaines par trois thématiques est "l'urgence écologique".

Agir sur l'urgence écologique, la préservation de la planète, ça commence dans les villes. Aubagne peut et doit jouer son rôle, elle aspire à respirer ! C'est si bien de respecter notre espace communal et d'œuvrer au bien vivre, en conjuguant l'environnement et la vie des gens.

Tant de choses sont possibles, en voici quelques unes...

Nous voulons une ville propre ? C’est en donnant les moyens aux agents du service public, en intensifiant, entre autres, l'efficacité de la collecte et la diminution des déchets qu’on peut y arriver. C’est aussi en mettant en commun les expertises professionnelles et celles du vécu des habitant-e-s.

Nous voulons moins de pollution, moins de voitures ? Maintenons la gratuité des transports en commun et développons toujours plus leur usage.

Nous voulons un centre ville rendu aux piétons et aux vélos ? Privilégions en ville les modes doux de déplacement et réservons des pistes cyclables partout sur la voirie.

Nous voulons une politique agricole active et dynamique avec des produits locaux dans les cantines ? Sanctuarisons vraiment les espaces dédiés, arrêtons l'étalement urbain, équilibrons habitat et nature. Du coup, installons partout des lieux de verdure arborés avec comme corollaires les potagers communs et la vie qui va avec, aux pieds des immeubles, sur les places...

Nous voulons le bien-être énergétique pour tous ? A la fois, moins de consommation d’énergie dans les bâtiments et moins de précarité pour les habitant-e-s ? Soutenons la rénovation thermique des logements et exigeons l’action des bailleurs en ce domaine. Développons aussi les énergies renouvelables dans les bâtiments communaux.

Nous voulons que l’eau retrouve sa place dans nos paysages et dans nos vies ? Permettons à toutes et tous de profiter de l'Huveaune et de ses rives. Préservons la ressource en eau potable et décidons la gratuité de son usage vital.

Et ce n'est pas tout !

Avec peu de moyens mais beaucoup de volonté politique, en associant les femmes et les hommes qui vivent ou travaillent ici, le défi se relève avec plaisir, convivialité, imagination et enthousiasme !

Magali Giovannangeli
Aubagne La Commune

 

Articles récents

  • Aubagne : redressement judiciaire pour l'entreprise Canavese +

      La fermeture de certains marchés de la restauration collective a aggravé les difficultés que connaît le groupe Canavese depuis presque 3 ans. Son président, Gérard Canavese, a choisi de placer l'entreprise en redressement judiciaire. Ce qu'a accepté le Tribunal de Commerce de Marseille. Lire la suite
  • Covid-19 : mobilisation individuelle et collective +

    La réponse à la crise sanitaire que nous connaissons nécessite une mobilisation individuelle et collective face à un véritable fléau pour l’humanité entière. Marcel Touati, médecin, responsable santé du PCF 13, tente une réflexion à haute voix pour un débat pluriel et pluraliste. Lire la suite
  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • 1