Aubagne : le budget 2020 est déjà bouclé

Pour les conseillers municipaux et les adjoints qui ne le savent pas encore, la réunion du conseil municipal qui débattra des Orientations Budgétaires aura lieu le 6 novembre 2019 et celle qui votera le budget ce sera pour le 17 décembre.

La "préparation" budgétaire 2020 a commencé par une réunion des cadres de la ville le 11 juillet et il faut bien dire ... qu'elle est déjà quasiment terminée.

En effet, dans un document validé par le Directeur Général des Services (DGS), il est demandé aux chefs de services de définir les projets pour 2020 et les besoins budgétaires associés. La date limite est indiquée : "Maintenant !" dit le document.

Nous aurons, bien sûr, de multiples occasions de revenir sur le contenu de ce budget. Quelques remarques cependant sur le document :

- dans un courrier d'accompagnement du DGS, dans "les contraintes majeures" qui sont soulignées, on note "le Pacte financier signé avec l'Etat". Une contrainte décidée par Gazay lui-même puisqu'il s'est précipité dans les bras de Macron pour valider le Pacte qui engage Aubagne à participer à la politique d'austérité de réduction massive des budgets du service public communal.

- on indique dans le dossier que "l'accent est mis cette années sur la fiabilisation de la prévision des recettes attendues", ce qui souligne, en creux, que les autres années les recettes présentées au budget n'étaient pas très sérieuses.

- dans le cadre de la maîtrise des dépenses, il est noté "Un point d'attention" : "Les subventions aux associations".

- enfin, le DGS met en garde "cette année encore, il vous est demandé de porter une attention particulière au chapitre 012 concernant le personnel". Derrière cette recommandation, on aurait pu s'attendre à ce que le patron de l'administration demande à ce qu'on cesse d'embaucher (souvent en double) des cadres avec les plus hauts salaires de la fonction publique ... ou, pourquoi ne pas rêver, l'annonce de la baisse de son salaire (11 000€ mensuel) ou celui de la directrice des services financiers (presque le même).

Mais non, rien de cela, il est écrit "il est nécessaire de maîtriser ces dépenses dont vous avez la responsabilités (NDLR : il s'adresse aux cadres de la ville), notamment au titre des heures supplémentaires (il n'y a que pour les catégories C, les bas salaires, que la loi les autorise) et de l'emploi des vacataires (le "petit" personnel recruté pour des remplacements)".

Mais le plus significatif, c'est le dessin du "Chat" de Philippe Geluck (nous l'avons reproduit ci-dessus) que le service financier de la ville a choisi pour illustrer le document budgétaire. Ce qui prouve bien que, depuis 2014, nous avons raison : ce qui caractérise la ville d'Aubagne ce n'est pas sa dette, mais sa richesse. Aubagne est une ville riche, très riche.

Joseph Lèsperd

 

 

 

 

 

Articles récents

  • Les crèches Sodexo +

    Dans son catalogue 2020 des promesses électorales, Gazay nous informe qu'il va créer 3 nouvelles crèches, une halte garderie... Après 6 ans de diète, la ville va-t-elle se préoccuper de la petite enfance ? Non bien sûr, il ne s'agit pas de cela. Lire la suite
  • LREM dévoile sa liste "Pour Aubagne" +

    Sylvia Barthélémy qui a obtenu l'investiture des instances nationales de La République En Marche (mais La Retraite En Moins) a fait connaître ses colistiers ce vendredi 21 février au restaurant l'Argilla. Pas de surprise les représentants de LREM et des partis de droite, hors "Les Républicains", se taillent la part Lire la suite
  • Le Garage Burger +

    Le restaurant "Le Garage Burger" est un établissement de restauration rapide que vous devez absolument connaître. Situé à la sortie d'Aubagne, sur la droite en allant vers Napollon au 610 sur la D96, si vous êtes d'Aubagne ou des alentours, il faut vous offrir un déjeuner dans cet endroit au Lire la suite
  • Gazay refait les mêmes promesses qu'en 2014 +

    Pas loin de 500 personnes ce jeudi 20 février à l'Espace des Libertés pour écouter le maire et son équipe nous présenter ce qu'ils appellent un "projet de ville" et qui n'est rien d'autres que la reprise des promesses du candidat Gazay que le maire Gazay n'a pas tenues. Lire la suite
  • Gazay privatise tout… jusqu’à sa campagne électorale ! +

    Depuis 2014, on sait  la mission que s’est assignée le maire LR d’Aubagne : livrer aux intérêts privés les terrains arborés, le patrimoine et les services publics de la ville. Nul besoin d'être "Medium" pour savoir ce qu'il fera si, par malheur, il est réélu. Lire la suite
  • Sondage : Joëlle Mélin arrive ! +

    Un sondage qui vient de nous parvenir confirme, après l'élection présidentielle de 2017 et les européennes de 2019, la place prépondérante du Rassemblement National à Aubagne. Lire la suite
  • Enfin un point d'accord avec la Macronie ! +

    Interview politique sur LCI du 12/02/20, invitée  : Amélie de Montchalin, secrétaire d'Etat aux Affaires Européennes. Sujet : En France, les Municipales des 15 et 22 Mars 2020. Lire la suite
  • 1