Val'Tram : l'aveu


gazay valtram menteur 

Lundi 19 mars, en conseil de territoire Jean-Pierre Serrus le vice-président de la métropole en charge des transports et de la mobilité est venu enterrer le Val'Tram en proposant une nouvelle solution de transport nommé le Métro express… en bus !

Dans ce fiasco total dont les principaux perdants sont les habitants du Nord de notre territoire, qu’on méprise une fois de plus, il semble que nous n’identifions pas clairement toutes les responsabilités.

La situation aujourd’hui est que la métropole ne s’engage pas sur ce projet car trop coûteux. Sa participation financière est devenue trop élevée.
Or comment le projet du Val'Tram qui devait être économe puisque le matériel roulant était acquis, le local de maintenance mutualisé avec le tramway d’Aubagne, avec des financements de l’Etat (18M€), du département (30M€) comment ce projet a-t-il pu se faire retoquer par la métropole sur son coût ?

Le maire d’Aubagne a-t-il été un sponsor sincère dans la défense et la promotion de ce projet dont il ne voulait pas ? Oui, la question s’est posée hier soir en Conseil de Territoire devant un parterre d’élus tous favorables à la poursuite du projet actuel.

Et Gérard Gazay a lâché cet aveu que tout le monde pressentait mais qui n’avait jamais été clairement verbalisé. Oui, ce sont bien les choix de Gérard Gazay qui ont fait exploser le budget du Val'Tram par le choix du tracé d’arrivée dans Aubagne !

Parce qu’à part faire alourdir la note finale par le choix du tracé d’arrivée nécessitant deux ouvrages sur l’Huveaune et se faire payer dans les aménagements annexes une ombrière qui n’amène rien au problème de circulation du nord du territoire, quelle a été son implication ?

Il est aisé de faire croire en l’adhésion à un projet d’un côté et tout faire de l’autre pour qu’il n’aboutisse jamais en le ralentissant par exemple, le temps que la métropole se mette en place, en faisant sciemment augmenter l’enveloppe financière pour que d’autres se chargent de le trouver trop cher et l’enterrent.
Les 50 millions de trop dans ce projet vous sont imputables Monsieur Gazay !

Et vous avez sacrifié les habitants du nord du territoire pour vos ambitions politiques puisque vous ne vouliez pas de travaux avant les élections.

Si le projet est perdu au moins que la tartuferie soit dénoncée et que les responsabilités soient toutes identifiées. A défaut d’un moyen de transport les habitants du Nord du territoire ont au moins droit à la vérité.

Muriel Henry

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Municipales : entretien avec Arthur Salone, Parti Socialiste +

    A l'occasion des futures élections municipales, la rédaction de Mèfi a décidé de rencontrer les principaux acteurs de la vie politique locale. Ce mardi après midi, 17 septembre, j'ai rencontré Arthur Salone, secrétaire de la section d'Aubagne du Parti Socialiste. Lire la suite
  • La Propreté en campagne électorale +

    Le samedi 21 septembre 2019 a été décrété "Journée Mondiale du nettoyage de notre Planète". Les Maisons de Quartier se sont mobilisées et invitent la population à s'inscrire. Gazay a demandé à son directeur adjoint des services techniques (celui qui a eu une promotion fulgurante) de mobiliser la FRAP (Force Lire la suite
  • Denis Grandjean parle à Mèfi +

    4 jours après la conférence de presse où il a, avec d'autres, interdit la présence de Mèfi, Denis Grandjean a publié sur sa page facebook, sans nous les faire parvenir, les réponses aux questions que nous lui avions posées il y a plus de 2 semaines (comme nous le faisons Lire la suite
  • Faites la Paix ! +

    Il y a des valeurs qui font partie du patrimoine culturel d’Aubagne. La Paix en est un bel exemple. La Fête de la Paix, malgré toutes les embuches dressées sur son chemin, sera à nouveau et pour la 31ème fois, l’évènement culturel, à Aubagne, ce samedi 21 Septembre. Lire la suite
  • Gelati Nino est à vendre ! +

    Si vous arrivez à vous frayer un chemin au milieu des travaux de réfection de la chaussée autour de l'Horloge, vous pouvez apercevoir sur la vitrine du glacier "Gelati Nino", une inscription "A vendre" suivie d'un numéro de téléphone. Un commerce de plus du centre-ville contraint de fermer. Lire la suite
  • Doit-on accepter la mise à l'écart de Mèfi ? +

    « … La confiance cela ne se décrète pas, cela se construit dans les pratiques… » C’est en ces termes que Denis Grandjean s’adressait à la Provence et à la Marseillaise lors d’une conférence de presse d’où il avait exclu Mèfi. Et de poursuivre « Il n’y a rien de pire que de Lire la suite
  • Municipales : le Modem Aubagne fait sa liste +

    Dans un entretien publié par Méfi le 21 août, Jean-Marie Orihuel le laissait entendre mais depuis samedi 14 septembre la décision a été prise par la section Modem d'Aubagne, cette formation politique est "en route pour la constitution d'une liste et d'un projet municipal des démocrates et des centristes pour le Lire la suite
  • 1