Val'Tram : l'aveu


gazay valtram menteur 

Lundi 19 mars, en conseil de territoire Jean-Pierre Serrus le vice-président de la métropole en charge des transports et de la mobilité est venu enterrer le Val'Tram en proposant une nouvelle solution de transport nommé le Métro express… en bus !

Dans ce fiasco total dont les principaux perdants sont les habitants du Nord de notre territoire, qu’on méprise une fois de plus, il semble que nous n’identifions pas clairement toutes les responsabilités.

La situation aujourd’hui est que la métropole ne s’engage pas sur ce projet car trop coûteux. Sa participation financière est devenue trop élevée.
Or comment le projet du Val'Tram qui devait être économe puisque le matériel roulant était acquis, le local de maintenance mutualisé avec le tramway d’Aubagne, avec des financements de l’Etat (18M€), du département (30M€) comment ce projet a-t-il pu se faire retoquer par la métropole sur son coût ?

Le maire d’Aubagne a-t-il été un sponsor sincère dans la défense et la promotion de ce projet dont il ne voulait pas ? Oui, la question s’est posée hier soir en Conseil de Territoire devant un parterre d’élus tous favorables à la poursuite du projet actuel.

Et Gérard Gazay a lâché cet aveu que tout le monde pressentait mais qui n’avait jamais été clairement verbalisé. Oui, ce sont bien les choix de Gérard Gazay qui ont fait exploser le budget du Val'Tram par le choix du tracé d’arrivée dans Aubagne !

Parce qu’à part faire alourdir la note finale par le choix du tracé d’arrivée nécessitant deux ouvrages sur l’Huveaune et se faire payer dans les aménagements annexes une ombrière qui n’amène rien au problème de circulation du nord du territoire, quelle a été son implication ?

Il est aisé de faire croire en l’adhésion à un projet d’un côté et tout faire de l’autre pour qu’il n’aboutisse jamais en le ralentissant par exemple, le temps que la métropole se mette en place, en faisant sciemment augmenter l’enveloppe financière pour que d’autres se chargent de le trouver trop cher et l’enterrent.
Les 50 millions de trop dans ce projet vous sont imputables Monsieur Gazay !

Et vous avez sacrifié les habitants du nord du territoire pour vos ambitions politiques puisque vous ne vouliez pas de travaux avant les élections.

Si le projet est perdu au moins que la tartuferie soit dénoncée et que les responsabilités soient toutes identifiées. A défaut d’un moyen de transport les habitants du Nord du territoire ont au moins droit à la vérité.

Muriel Henry

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • La campagne électorale de Barthélémy au frais des contribuables +

    Depuis le 2 août, on trouve sur la page facebook de Sylvia Barthélémy des vidéos sur son bilan depuis 2014. A 7 mois des élections municipales, rien d'étonnant à cela... sauf que ce sont les contribuables qui paient sa propre propagande électorale. Lire la suite
  • Aubagne : cambriolages en hausse +

    Malgré les graphiques lus à l'envers par l'adjoint à la sécurité, les chiffres sans aucun fondement présentés dans les conseils de quartiers et qui font les titres d'AJJ et du site de la ville, Mèfi, depuis des mois, dénonce la multiplication des vols et des cambriolages à Aubagne. Lire la suite
  • Barthélémy, c'est du pipeau +

      Depuis 2014, Sylvia Barthélémy et son entourage jouent une petite musique qui laisse penser "qu'avec elle, ce serait différent" (comprenez différent de Gazay). On entend même qu'elle serait "très service public et proche de "ses" salariés". Son entourage et ses portes paroles accompagnent cette musique en jouant du pipeau. Et il Lire la suite
  • La Ville d'Aubagne condamnée ? +

    Le 1er août, le ministre des finances faisait savoir que EDF venait d'être sanctionnée de 1,8 million d'euros pour retard de paiement des factures dues à ses prestataires. La Ville d'Aubagne pourrait-elle être aussi touchée par ce type de sanction ? Lire la suite
  • Gazay déteste (les) Fontaine(s) +

    Les quelques (rares) touristes qui continuent à venir séjourner à Aubagne ont pu constater, en ces temps caniculaires, que la quasi totalité des fontaines d'eau des divers espaces publics ne fonctionnent plus ou ne sont plus entretenues. Gazay s'attaque maintenant aux bâtiment publics. Lire la suite
  • Aubagne : le budget 2020 est déjà bouclé +

    Pour les conseillers municipaux et les adjoints qui ne le savent pas encore, la réunion du conseil municipal qui débattra des Orientations Budgétaires aura lieu le 6 novembre 2019 et celle qui votera le budget ce sera pour le 17 décembre. Lire la suite
  • Insécurité à Aubagne : confirmation +

    Dans la nuit du 29 au 30 juillet, des incidents nocturnes se sont produits dans le quartier Saint Mitre à Aubagne. Ni la police nationale, ni la police municipale ne sont intervenues. Lire la suite
  • 1