Restaurant / Pizzeria A Rusta, Duchemin chez Monticellu

A Rusta (La Braise en français) est situé à Monticello, un petit village corse au-dessus d'Ile Rousse. En langue corse, Munticellu, comme l'indique le panneau, et en franco-corse comme le dit mon ami Antoine, cela donne Monticellu.

L'une des particularités de ce restaurant, c'est qu'il est tenu par le maire du village, avec ses deux soeurs dont l'une est la directrice de l'école.

Monticello, 1888 habitants et 3 à 5 fois plus en été, est perché à 218 mètres d'altitude sur un promontoire "les iles d'or". Le coeur du village est un bâti ancien, groupé autour de son église, début du XVIIème siècle, séparé par d'étroites ruelles et des passages voûtés.

Aujourd'hui, il se développe sur les hauteurs et la frontière avec Ile Rousse ne se distingue plus. Son territoire s'étend de la mer, de la crique de Saleccia jusqu'à la plage de Marinella partagée avec Ile Rousse, à la montagne, de la Cima Casella (1551m), via le Capu di Bestia (800m) jusqu'à la Punta di Colombaja, à Santa-Reparata-di-Balagna.

Depuis quelques mois, le cimetière du village a la particularité d'abriter les cendres de Michel Rocard dont l'épouse est native du village.

Le restaurant/pizzeria "A Rusta", en bord de route, ne paie pas de mine mais il faut s'y arrêter : il vaut le détour.

Une vue exceptionnelle sur Ile Rousse, son port, sa plage, sa rade vous est offerte de la terrasse ou de la salle intérieure. Avec ses 70 couverts à l'extérieur et autant à l'intérieur, si vous le pouvez, n'oubliez pas de réserver tant les clients sont nombreux. Toutes celles et tous ceux qui y viennent ne peuvent s'empêcher d'y retourner et d'y amener leur famille et leurs amis.

Guide Duchemin : A Rusta pizzeria à Monticello en Corse

Pour ses pizzas, 21 propositions, sans compter les mélanges possibles, toutes au feu de bois, authentiques, copieusement garnies sur une pâte fine, pour ses calzone d'une qualité rare, pour sa cuisine familiale avec des viandes exceptionnelles (brochettes, côtes de boeuf, agneau "astrale", ...), des pâtes délicieuses avec toutes les spécialités corses, en fait pour tous les plats tous plus délicieux les uns que les autres, mais vous pouvez y venir uniquement pour ses desserts, tous faits maison et qui font l'immense réputation de l'établissement.

Vous vous en sortirez avec une addition comprise entre 15 et 30€ par personne. Ce qui reste très raisonnable pour un restaurant de cette qualité. Vous pouvez, aussi, si vous n'avez pas pris le temps de réserver, commander et emporter vos pizzas et vos calzone chez vous pour une soirée détente à la maison.

L'accueil est à la hauteur de la cuisine. Vous êtes reçu comme chez des amis par un personnel agréable, chaleureux et attentif.

Merci à mon ami Antoine Monticellu de m'avoir fait connaître ce lieu.

Auguste Duchemin

 

 

 

 

Articles récents

  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne +

    Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous. Lire la suite
  • 1