Le Régence

Un des trois restaurants d'Aubagne situés sur le cours Foch, Le Régence bénéficie d'une belle terrasse d'une centaine de couverts au cœur d'Aubagne.

A l'intérieur, partagé avec un espace brasserie au moment des repas, on retrouve une quarantaine de places bien agréables pour les rares jours où le froid vous saisit la tête et les os.

Le service est de qualité. Le personnel est en nombre et à votre service, efficace, discret, tout bien formaté "école hôtelière", avec toutes les formules bien apprises qui vont avec. La patronne a l'oeil sur tout et sur toutes et tous, les clients, les serveuses et les serveurs, votre emplacement, votre boisson, vos conditions d'accueil et votre confort.

Deux plats du jours vous sont proposés pour 10,50€. Une formule qu'on vous conseille, plat du jour / café gourmand pour 15€ est le repas idéal pour les "salariés de midi".

Six salades copieuses et gourmandes, de véritable repas, vous satisferont pleinement pour une somme comprise entre 13,50 et 16,50€. Mais d'autres choix, plus élaborés, vous attendent : 7 plats possibles (de 11,50€ à 13€), 8 sortes de viande à la plancha (de 13 à 19,50€) accompagnées de frites maison, de salade ou de légumes ou 17 plats cuisinés (de 13 à 17,50€).

Pour 6€, vous aurez droit à un choix de 9 desserts possibles et on vous recommande le café gourmand, excellent et copieux, encore plus que le reste.

Tous les plats sont présentés avec soin et parfaitement cuisinés par un chef exceptionnel avec des produits frais.

Bref une cantine parfaite et un excellent restaurant pour un repas familial ou entre amis. Un vrai grand restaurant qui ne le sait pas.

Auguste Duchemin

 

Articles récents

  • Gazay : la honte ! +

    Gazay et son équipe se félicitent de l'arrivée, opportune pour leur survie, du Covid-19. Cela ne sent pas bon mais les bruits insistants venant de la sphère proche du maire semblent bel et bien tirer le positif de cette situation : report des élections, le temps que Gazay se refasse une Lire la suite
  • Et les salariés de la grande distribution ? +

    A Aubagne, la place des salariés de la grande distribution est importante. Il faut penser à eux et les accompagner immédiatement. Depuis le début de la catastrophe sanitaire, et de manière accrue ces tous derniers jours, les "petites mains" du secteur du commerce (caissières et caissiers, livreurs, manutentionnaires, agents d'entretien....) Lire la suite
  • Macron et Gazay confirment le Bricolage +

    Nous avons depuis quelques jours eu l’occasion, au regard de l’amplification de la catastrophe sanitaire (ce n’est déjà plus une crise, c’est pire que cela ….), de jeter un regard lucide sur les réponses nationales et locales qui sont apportées et de faire part de nombreuses propositions complémentaires, à destination de Lire la suite
  • Municipales : Raymond Lloret précise sa position +

    Quelques jours après le 1er Tour des municipales, Ramond Lloret et ses colistiers-ières appelaient à "faire barrage à la droite libérale et à sa politique de privatisation de nos services publics et à l'extrême droite qui restera toujours mon principal adversaire". Dans La Provence du 26 mars, Raymond Lloret précise Lire la suite
  • Menteurs ! +

    Depuis le début de la crise sanitaire, on nous appelle à l'union nationale pour combattre le virus. Cet appel est juste et justifié. Le combat pour la vie, pour la santé de toutes et tous passe au-dessus de toutes les autres contingences, de toutes les divergences et oppositions, même les Lire la suite
  • Covid-19 : et si on en profitait pour échanger et confronter ? +

    Un grand nombre de voix (trop peu à mon sens) s’élèvent depuis de nombreuses années pour déclarer, à juste titre, que le capitalisme est en crise. Ce qui essentiel, c'est de bien comprendre la signification profonde de ce diagnostic. Lire la suite
  • Covid-19 : lettre ouverte au maire d'Aubagne +

    Magali Giovannangeli, au nom de la liste, "Rassemblé·e·s pour Aubagne", a fait parvenir aux médias locaux une lettre ouverte au maire d'Aubagne et à son équipe. Vous pouvez en trouver le texte intégral ci-dessous. Lire la suite
  • 1