Ville d'Aubagne : ça cadre

ressources humaines

Depuis l'arrivée de Gazay, la pyramide des catégories d'agents du service public communal ne cesse de se modifier : de moins en moins de personnel de catégories C (entretien des écoles et des bâtiments, encadrement des enfants pendant les temps péri-scolaires et les repas, nettoiement, voirie, espaces verts, etc) et de plus de cadres de catégories A, avec si possible des salaires élevés pour les nouveaux arrivés. 

Rassemblement de Solidarité pour la Palestine

 

Sous le parrainage de l'A.F.P.S. (Association Franco Palestinienne de Solidarité), un groupe de citoyens appelle à se réunir dans un moment de libre parole ouvert à toutes et tous,

le vendredi 27 avril à 18h30, cours Foch à Aubagne.

  • Pour protester contre les massacres dont sont victimes les Palestiniens enfermés dans le ghetto de Gaza.
  • Pour réclamer la reconnaissance des droits du peuple palestinien.
  • Pour soutenir les forces de paix en Israël.

Les confidences de Mournaud

mournaud bar des amis

Vendredi 20 avril, deux jours après la présentation factice des "aménagements du centre ville d'Aubagne", Léo Mournaud se serait confié à des amis et à un autre élu. 

Il aurait d'abord affirmé être "le conseiller particulier de Gazay" et il aurait argumenté "il y a trop de retard, il faut faire du visuel, montrer des images ... et engager quelques travaux vers la fin du mandat" en précisant "après, les nouveaux se débrouilleront avec, et, si c'est encore nous, on verra bien, on dira que c'est la faute aux autres".

Un vrai stratège ce Mournaud, mais sans doute un peu trop bavard.

Bob Acad

Hôpital d'Aubagne : les maires à l'initiative... sauf Gazay

 roquevaire reanimation

Devant la décision de l'Agence Régionale de Santé (on peut noter aussi que le gouvernement Macron accompagne cette mesure) de supprimer le service de réanimation de l'Hôpital d'Aubagne, le collectif de défense a rencontré tous les maires du territoire. Yves Mesnard, maire de Roquevaire prend l'initiative de rassembler les 1er magistrats du Pays d'Aubagne et de l'Etoile.

Il s'adresse aux maires d'Auriol, de Belcodène, de La Bouilladisse, de Cadolive, de Cuges, de La Destrousse, de La Penne sur Huveaune, de Peypin, de Saint Savournin, de Saint Zaccharie pour leur proposer une rencontre le 15 mai en mairie de Roquevaire avec l'objectif de créer un collectif pour demander une réunion avec l'ARS.

Il en a informé la Présidente du Territoire. Seul, Gazay qui a refusé de condamner la décision de l'ARS n'a, bien sûr, pas été sollicité.

Bob Acad

 

 

 

 

Boule Harmonieuse : c'est la reprise !

cercle boules

Le Cercle de l'Harmonie est très content de vous informer que les concours de pétanque reprennent avec La Boule Harmonieuse.

Voici une très belle vidéo tournée et montée par nos amis du SATIS qui rend magnifiquement bien hommage à ce sport. 

https://www.youtube.com/watch?v=PPcH-x9ij7U&app=desktop

Nous rappelons aux boulistes qui ne sont pas encore adhérents, que l'accès au Cercle de l'Harmonie est strictement réservé aux membres. 

Il existe une adhésion quotidienne de 1€ (à repayer à chaque nouvelle venue jusqu'à 18 adhésions) et une adhésion annuelle de janvier à décembre de 18 €, payable en cheque, espèce et c'est nouveau : CB ! 

Ces adhésions sont concrétisées par une CARTE que vous devez toujours avoir sur vous. 

Les responsables de la Boule Harmonieuse
 
 

Les plus célèbres musiques d'Ennio Morricone en live à Marseille

Si, comme toute la rédaction de Mèfi, vous êtes impatient que commence le Festival International du Film d’Aubagne (voir notre article sur l’édition 2018) et que vous trouvez le temps long d’ici la cérémonie d’ouverture du 19 mars, l’ensemble musical « Bande Originale » vous propose une sorte de hors d’œuvre introductif le samedi 17 mars.

Ce jour-là, à 20h30, le groupe aubagnais présentera son spectacle « Ennio » entièrement consacré à l’œuvre d’Ennio Morricone sur la scène de l’Atelier des Arts de Sainte-Marguerite à Marseille.

En mêlant dans ses concerts musique et extraits de dialogues des films, « Bande Originale » essaye à sa manière de tisser des liens entre musique et cinéma comme le fait depuis 19 ans le Festival International du Film d’Aubagne qui avait d’ailleurs programmé le septuor lors d’une précédente édition.

Pour ce spécial Ennio Morricone, le septuor (trois violoncelles, contrebasse, guitare, clarinette, flûte) s’est transformé en octuor avec le renfort d’un percussionniste. A noter que les arrangements originaux de ce programme ont été travaillé en collaboration avec les étudiants de la spécialité « Musique pour l’image » du département SATIS de Aix-Marseille Université installé lui aussi à Aubagne.

Décidément, Musique et Cinéma font bon ménage au pied du Garlaban !

Redha Romani

 

ENNIO : Bande Originale joue Ennio Morricone
Samedi 17 mars à 20h30
Atelier des Arts de Sainte-Marguerite
133 Bd de Sainte-Marguerite 13009 Marseille
Réservations : 04 91 26 09 06 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tarif normal : 12 € / tarif réduit -18 ans : 6 €

Retrouvez l'évènement sur Facebook

 

Aubagne... en Provence?

Pour "ses" premiers voeux à la population, en janvier 2015, Gazay avait annoncé à grand renfort de publicité que le nom d'Aubagne allait changer et que ce serait désormais "Aubagne en Provence". Plus de 3 ans après qu'en est-il ?

Mèfi avait fait observé alors, d'une part que c'était la seule proposition contenue dans le discours et que c'était bien mince après toutes les promesses faites, mais aussi, que pour changer de nom une commune devait avoir l'autorisation du Conseil d'Etat.

Ce que ni Gazay, ni son administration, ni ses communicants n'avaient prévu.

En ce mois de mars 2018, Mèfi a demandé aux services du Conseil d'Etat où en était la procédure. Surprise : personne n'en a trouvé trace. Il semble qu'aucun dossier n'a été déposé.

On fait donc figurer sur toutes les publications de la ville la nouvelle appellation alors qu'aucune autorisation n'a été obtenue. Mieux, il n'y aurait même pas eu de demande.

Encore un engagement, pourtant bien mince et qui ne coûte rien, qui n'a pas été tenu.

Antoine Monticellu

Que fait-on le 8 mars ?

Que fait-on le 8 mars à Aubagne ? La réponse de l'association Femmes Solidaires.

Les Femmes ici et ailleurs vont revendiquer l’Egalité, encore et encore. Les discours et les revendications d’années en années se répètent preuve que l’on ne progresse pas ! Les atteintes sexistes, les stéréotypes ont la vie dure mais des femmes se lèveront encore pour dire ASSEZ.

L’association Femmes Solidaires à Aubagne, à l’occasion de la journée internationale de lutte pour les droits des femmes, vous invite au Cercle de l’Harmonie à des rencontres en deux temps :

A partir de 14 H 30 – un atelier art plastique participatif avec Rodia Bayginot, Artiste, fabrication d’exvotos laïques « femmes vos sources d’inspiration » suivi d’un goûter partagé ;

A 18 h 30 – film documentaire «  la marche mondiale des femmes » ; échanges et discussions.

Venez échanger avec nous pour qu’ensemble nous nous fassions entendre.

Retour en grâce du Secours Populaire

L'Hiver est là. Le grand froid aussi. Les mairies font face et sont dans l'obligation de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les personnes démunies, en particulier les SDF.

Gazay lui-même, sur sa page facebook, annonce que tous les services municipaux sont mobilisés. La solidarité s'organise, partout, dans tous les milieux de la population.

A Aubagne le Secours Populaire a mis à disposition de la Maison du Partage et de la ville une trentaine de duvets pour près de 1900€ pour les Sans Domicile Fixe de la commune.

L'adjointe à la solidarité, l'élue aux associations ont rendu hommage publiquement à cette association humanitaire pour avoir pu pallier les carences municipales.

On se souvient qu'il y a encore moins de deux ans Gazay avait prévu l'expulsion du Secours Populaire de ses locaux. Heureusement qu'il n'y est pas parvenu. Parias hier, les bénévoles de l'association sont devenus, aujourd'hui, des héros humanitaires. Tant mieux. 

Antoine Monticellu

Articles RSS

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • La métropole va encore réduire son budget de 60 millions d'euros +

    Le conseil de métropole réuni vendredi 18 mai a entériné la décision de réduire le budget 2018, déjà exsangue, de 60 millions d'euros supplémentaires. Lire la suite
  • Victoire difficile pour le RCA, nouvelle défaite pour l'AFC +

    En ligue 1, le PSG est champion de France, à la surprise générale. Monaco termine à la deuxième place et c'est finalement Lyon qui occupe la troisième marche du podium avec un point d'avance sur l'OM. Rennes et Bordeaux sont qualifiés, avec l'OM, pour la Ligue Europa. Troyes et Metz Lire la suite
  • Hôpital d'Aubagne : le Collectif réanime +

    Mardi 15 mai, en salle des mariages de la ville de Roquevaire, une belle union a eu lieu pour la défense de la réanimation de l'Hôpital d'Aubagne. Celle du collectif des citoyens et du collectif des médecins avec le collectif des maires du territoire, et même au delà. Lire la suite
  • Place aux compagnies... et autres actions culturelles authentiques +

    Six cents compagnies de théâtre sont recensées par l'Arcade (L'agence des arts du spectacle en région paca) qui toutes, avec des niveaux de reconnaissance différents, recherchent des moyens de production (subvention, coproduction, auto-production partenariat...) afin de faire démarrer leurs projets de création. Très peu aujourd'hui parviennent à obtenir les moyens Lire la suite
  • Conseil de territoire : merci Madame Barthélémy +

      Conseil de territoire lundi 14 mai. A la fin de chaque conseil, on se dit que l’on a touché le fond… Eh bien non ! A se demander ce que nous réservera le prochain conseil. Lire la suite
  • Pour l'égalité, la justice sociale et la solidarité : marée populaire le samedi 26 mai +

    Un constat s’impose, Emmanuel Macron, son gouvernement et le Medef sont décidés à imposer coûte que coûte une restructuration en profondeur de la société française : politique d’austérité, destruction des droits des salarié·e·s, introduction de la sélection à l’entrée de l’Université, casse des services publics, aggravation du sort des sans emplois, Lire la suite
  • L’appel du 7 avril, vous vous souvenez ? +

      Un mois après, l’action continue. Les rencontres sous diverses formes se poursuivent, confirmant que le temps est venu « de se jeter à l’eau » [Jean Louis Aubert]. Lire la suite
  • 1