Cuges : Bonnet d'âne à Jean-Claude Sabetta

sabetta cuges

Non seulement le nouveau directeur général des services de la mairie de Cuges va devoir apprendre à compter aux élus (voir notre précédent article), mais il va devoir aussi leur apprendre à écrire… et sans doute aussi à rester à leur place.

Parmi les cancres de l’équipe municipale, Jean-Claude Sabetta, adjoint délégué au personnel et à l’administration générale, a rédigé le 25 avril dernier une remarquable note de service relative aux ponts et jours fériés à l’intention du personnel communal (voir le document ci-dessous).

Dans un étonnant charabia, digne du livre des records, l’élu écrit notamment : « les ponts seront à prendre au titre des droits aux congés, au RTT ou sur depuis le compte épargne temps » puis plus loin : « le vendredi 26 et le samedi 27 seront pris au titre les ponts seront à prendre au titre des droits à congés, au RTT ou sur depuis le compte épargne temps ». Vous l’avez compris, M. Sabetta a du mal avec les prépositions. Sur ou depuis ? Fromage ou dessert ? Dans le doute, M. Sabetta prend le fromage et le dessert et cela donne ce surprenant « sur depuis ». Mais ce n’est pas fini.

M. Sabetta, par deux fois, fait référence « au » RTT, réduction du temps de travail. On parle donc de jours de RTT ou de droits à RTT, sauf M. Sabetta, qui écrit « au RTT » comme on va « au » coiffeur ou « au » vétérinaire.

Enfin, que dire de cette invraisemblable formulation sinon qu’elle mérite bien le bonnet d’âne « seront pris au titre les ponts seront à prendre » ? Dorénavant M. Sabetta, laissez le responsable de l’administration, à savoir le directeur général des services, faire son travail et édicter les notes de service qui lui incombent. A chacun sa place. Pour l’heure, la vôtre est au piquet !

 Fraize Débois

 

sabetta cuges circulaire

Clémentine Autain soutient la candidature de Sylvie Pillé-Lesou

clementine autain

Cette élection législative peut ouvrir une nouvelle page dans le combat pour une société plus juste, plus démocratique, plus soucieuse des ravages du système libéral sur notre planète. En mon nom personnel et au nom d'Ensemble! je me réjouis du rassemblement réalisé dans votre circonscription autour des candidats de La France Insoumise, Sylvie  Pillé-Lesou et Eric Remen.

C'est la voie du succès, pour ces élections législatives et pour l'avenir du camp progressiste.

Je leur souhaite, je vous souhaite pleine réussite !

Clémentine Autain

Une société de Marseille pour aménager le Bras d'or

gaudin hypnotise gazay

Le maire a décidé de supprimer la piscine du Bras d'or, mais aussi la salle municipale, le Mac Do et le reste. Il veut en faire un centre d'affaires avec des appartements de luxe.

Cet aménagement et l'étude qui le précède ont été confiés à la SOLEAM (Société Locale d'Equipement et d'Aménagement de l'Aire Marseillaise) dont le siège est... à l'Hôtel de Ville de Marseille... et dont le capital est détenu à 75% par la ville de Marseille.

Ici, maintenant, le maire de Marseille décide et Gazay approuve par son vote positif à une délibération de la Métropole via le conseil du territoire du 27 mars dernier.

On n'entend plus la voix d'Aubagne, notre commune a perdu tout le rayonnement et l'autorité qui lui étaient reconnus par tous.

Antoine Monticellu

Cuges, le DGS nouveau est arrivé

cuges dgsnouveau

Le nouveau Directeur Général des Services municipaux de Cuges, le 4ème en 3 ans, vient d’arriver !

Son challenge ? Remobiliser un service public communal méprisé par le maire et son adjoint au personnel, déstructuré par les volte-face incessantes d’adjoints incompétents, considéré comme une variable d’ajustement par l’adjointe aux finances, secoué par les conflits au sein du service technique attisés par le maire (voir nos articles précédents dans Mèfi! et notamment Un nouveau directeur des services à Cuges)…  

Mais aussi mettre de l’ordre dans les finances communales et apprendre au maire et à son adjointe aux finances les quatre opérations de base, la règle de trois et le calcul des pourcentages…

Bref, le nouveau DGS  a du pain sur la planche qui, nous le lui souhaitons, ne soit pas trop savonnée par l’incompétence et l’inconséquence de Bernard Destrost et de son équipe. L’hirondelle fera-t-elle le printemps ? Souhaitons-le pour Cuges, son administration et ses habitants.

 

La directrice de cabinet de Gazay approuve Mèfi

 

Dimanche 7 mai, sur la page facebook de Mèfi, un lecteur nous faisait parvenir la photo du véhicule d'une conseillère municipale de la majorité qui arborait une cocarde tricolore sur le pare brise.

Nous faisions, alors, observer que le décret n°89-655 du 13 septembre 1989, dans son article 50, interdisait formellement le port "de cocardes et insignes particuliers aux couleurs nationales" pour les véhicules des élus municipaux.

L'article R643-1 du code pénal prévoit même une condamnation en cas de non respect de cette consigne. La directrice de cabinet de Gazay (qui dévore notre site 24h sur 24), madame Delphine Mansion, elle même adjointe au maire à Roquefort La Bédoule, a immédiatement cliqué un "J'aime" sur notre article (voir la capture d'écran ci-dessus).

Nul doute, cette fois, que la police municipale va faire respecter cette réglementation sans aucune exclusive. Bravo madame la directrice.

Antoine Monticellu

 

Mort programmée de l'hôpital d'Aubagne ?

hopital aubagne

L'ensemble des organisations syndicales de l'hôpital d'Aubagne, SUD, CFDT, CGT, UNSA, FO, dénoncent la volonté de l'ARS (Agence Régionale de Santé) de transférer des lits de réanimation de l'hôpital public vers la clinique privée la Casamance.

C'est d'autant plus choquant disent-ils que "la réanimation est un service neuf et efficient". D'autant plus que cela a coûté, il y a moins de 5 ans, plus de 4 millions d'euros aux contribuables et que pour l'instant, "on" prévoit de faire un cadeau d'un million d'euros au privé.

A terme, la fin du service de réanimation à l'hôpital, c'est, tout simplement, la mort de l'hôpital public. Qu'en disent le maire et son élu à la santé ?

Les organisations syndicales donnent une conférence de presse jeudi dans le hall de l'hôpital. Elles nous y ont invités. Nous y serons et nous ne manquerons pas de vous donner toutes les informations nécessaires pour la suite.

Antoine Monticellu

Dotation scolaire : Gazay impose une nouvelle baisse

destruction ecole

Malgré toutes les déclarations, on savait depuis trois ans que l'école publique n'était pas une priorité pour Gazay. Pire, on apprend aujourd'hui qu'il risque fort qu'elle ne soit qu'une simple variable d'ajustement budgétaire.

En effet, les directions d'école et les enseignants viennent d'avoir confirmation que la dotation scolaire par élève passe cette année à 29€ contre 31€ l'année dernière. Soit un recul de 6,45% ! Bien plus que la baisse budgétaire imposée dans les autres secteurs.

Alors que, plus que jamais, l'investissement dans l'éducation devrait être massif et que la mise en place des nouveaux programmes demande un renouvellement des livres scolaires.

Mais les élu-e-s de la majorité municipale ne sont pas concerné-e-s, pour bon nombre leurs enfants sont scolarisés dans le secteur privé payant, pour l'essentiel ils/elles en sont eux/elles-mêmes des anciens élèves. Gazay et son équipe ont d'ailleurs voté une augmentation de 5% pour la dotation de l'école privée Sainte Marie.

Joseph Lèsperd

 

Caméras : deux platanes de plus abattus sur Foch ?

platanes

Pour obtenir une visibilité suffisante pour les caméras de vidéosurveillance, un platane, en parfait état, a été abattu sur le cours Foch. Les services municipaux tentent d'en effacer toutes les traces restantes.

Il semble que ce ne soit pas fini. Gazay a demandé d'aller plus loin et de faire "place nette" pour permettre une visibilité à "360°" des appareils chargés de veiller sur la tranquillité  du cours Foch. Deux platanes ont été marqués  à la peinture d'une immense croix avec sans doute la volonté de les faire disparaître de Foch.

Les arbres ne sont atteints d'aucune maladie et aucun remplacement n'est prévu au budget du service. C'est ce que Gazay appelle "le respect du patrimoine de la commune".

Antoine Monticellu

Articles RSS

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Protection de l'enfance au conseil départemental : grève reconduite +

    Ce matin 29 mai, non seulement la grève des personnels du conseil départemental, Maisons des solidarités, pôle inspecteur et Service d'Accueil Familial, a été massivement suivie, mais le rassemblement dans l'atrium de l'Hôtel du Département a connu un grand succès. Lire la suite
  • Fête des mères : la B.A de Natacha Saint Pier +

    « Tu trouveras Mes blessures et mes faiblesses, Celles que j'avoue qu'à demi-mot. Tu trouveras Mes faux pas, mes maladresses, Et de l'amour plus qu'il n'en faut » Lire la suite
  • Protection de l'enfance : le personnel en grève +

    La CGT et la FSU appellent les agents travaillant dans le secteur de la protection de l'enfance du conseil départemental à observer une journée de grève ce lundi 29 mai. Lire la suite
  • Bilan de la saison sportive 2016-2017 +

    En football, le PSG a remporté sa 11ème coupe de France en battant Angers (1à 0), but marqué à la 91ème minute. Cela permet à l'OM d'être qalifié directement pour la Ligua Europa. Les minots de l'OM après un match nul (1 à 1) contre Montpellier perdent en finale de Lire la suite
  • Résistance : un mot que le maire d'Aubagne méprise +

    En dépit des discours convenus sur le devoir de mémoire, force est de constater que celle du maire d'Aubagne est sélective ! En effet, pour la troisième année consécutive depuis son élection, il a déserté la commémoration du Conseil National de la Résistance. Lire la suite
  • Cercle de l'Harmonie : faites vos jeux ! +

    Pour la 5e année, l'association aubagnaise "Cé Kan Kon Va Où ?" nous propose "La Nuit du jeu", le 3 juin de 18h à 7h du matin. Lire la suite
  • Deflesselles et Gazay regardent mourir l'hôpital d'Aubagne +

    L'intersyndicale (Sud, UNSA, CFDT, FO) a initié une multitude d'actions pour contraindre l'Agence Régionale de Santé à revenir sur sa décision de transférer le service de réanimation de l'hôpital vers la clinique privée La Casamance. La principale décision, c'est l'appel au rassemblement sur le cours Foch de 10h30 à midi le Lire la suite
  • 1