Sereina Mutuelle : une mutuelle bien vivante

sereina mutuelle

Le 23 février 2016 un article paru sur le site Méfi.tv mettait en cause Sereina Mutuelle.

Nous avons eu un échange avec la rédaction de Méfi.tv qui a reconnu, au vu des éléments présentés, que cet article souffrait effectivement d’une absence de vérification préalable de l’information et d’une conclusion pour le moins hâtive.

L’erreur est humaine et constitue un risque constant dans le cadre d’une publication qui suit une cadence quotidienne, mais il convient toujours d’en réparer les conséquences en bonne intelligence. C’est ce que nous permet de faire aujourd’hui Méfi.tv.

1-    L’affaire - Rappelons simplement les faits : le décès d‘une adhérente le 5 février, un prélèvement automatique rejeté, l’envoi par la mutuelle des relances sur la base du fichier informatique reçu de la banque concernant tous les impayés et incluant les libellés, dont pour notre adhérente « titulaire décédé ».

C’est sur cette base que la fille de notre adhérente a interpellé le média Méfi au prétexte que notre mutuelle écrirait à des morts !

Chacun sait aujourd’hui qu’avec l’informatisation et les traitements automatisés, y compris la possibilité de courriers qui se croisent, des petites incohérences peuvent malheureusement survenir parfois dans n’importe quelle entreprise ou administration, malgré la vigilance que l’on tâche d’appliquer.

Mais dans ce cas précis, le comble de l’affaire est que cette personne a contacté les médias avant même d’avoir informé la mutuelle du décès de sa maman !

Ainsi notre mutuelle a pu découvrir l’article dans Méfi le jour même où elle recevait un courrier virulent de la fille… accompagné de l’avis de décès.

L’occasion nous est donc donnée aujourd’hui de présenter à cette personne toutes nos condoléances pour le décès de sa maman qui est restée fidèle à notre mutuelle depuis plus de 25 ans.

2-    La réalité de Sereina Mutuelle – Anciennement Mutuelle Provençale d’Aubagne, notre mutuelle a été créée à Aubagne en 1956. Depuis une quinzaine d'années des milliers de structures de proximité telles que la nôtre ont disparues, absorbées par des mutuelles nationales (le nombre de mutuelles est passé de 6 000 à moins de 300 aujourd’hui).

Dans ce contexte difficile elle a su conserver son autonomie et ses élus locaux qui la gouvernent bénévolement, en maintenant malgré les difficultés la volonté de défendre les vraies valeurs mutualistes.

La nécessité de mutualiser nos moyens a conduit à un regroupement avec la Mutuelle de la Construction Interprofessionnelle qui a été réalisé le 1er janvier 2014 sous le nom de Sereina Mutuelle.

Oui Sereina Mutuelle est une vraie mutuelle à but non lucratif, et à ce titre elle ne rémunère pas d’actionnaires, pas plus d’ailleurs qu’elle ne rémunère ses administrateurs.

Oui Sereina Mutuelle a le souci constant d’une gestion rigoureuse au bénéfice de ses adhérents. C’est ainsi qu’en 2012 comme en 2016, compte tenu de ses résultats, notre mutuelle a décidé une restitution aux adhérents en lançant des opérations de remboursement des cotisations annuelles, respectivement à hauteur de 4% et de 2,5 %. Voilà ce qu’est pour nous la mise œuvre concrète d’une gestion humaine et mutualiste. 

Oui Sereina Mutuelle est une vraie mutuelle qui est aussi un acteur dans tous les domaines de la santé, localement comme nationalement, que ce soit dans la défense de l’hôpital d’Aubagne, dans la défense d’une sécurité sociale de haut niveau (nous réclamons, ce qui n’est pas le cas de toutes les mutuelles, une sécurité sociale à 100%), dans la défense de valeurs réellement mutualistes en dénonçant les pratiques assurantielles qui malheureusement se développent toujours plus…

Aujourd’hui, notre mutuelle qui a participé au financement du film « La sociale », qui rappelle le contexte de la création de la Sécurité sociale en 1945, prend l’initiative avec d’autres partenaires, de deux projections suivies de débats :

  • le 9 mars à 19 heures au cinéma Le Pagnol à Aubagne (billet d’entrée : 3 € pour les adhérents)
  • le 14 mars à 20 heures au cinéma l’Alhambra à St Henri (Marseille) (billet d’entrée : 3 € pour les adhérents)

 

Que vous soyez adhérent ou pas de notre mutuelle, venez nombreux assister à ce formidable documentaire qui a déjà été vu par près de 150 000 spectateurs dans toute la France.

Pour le Conseil d’Administration de Sereina Mutuelle

Le Président

Edmond Laurenti

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Quatre FIFA par an ? +

    Le Festival International du Film d'Aubagne a débuté ce lundi 2O mars, jour du printemps. La soirée d'ouverture a été une immense réussite. Lire la suite
  • 29 mars : panique au conseil municipal +

    A l'occasion d'une entrevue avec les associations et organisations syndicales qui siègent à la Bourse du travail, Gazay a affirmé "qu'il ne voulait plus entendre parler de la Bourse du travail à Aubagne et qu'il allait engager une procédure pour obtenir l'expulsion des occupants". Lire la suite
  • Six rendez-vous avec la France Insoumise +

      Ce dimanche 18 mars, la campagne des élections présidentielles a connu son rassemblement le plus important (130.000 personnes) avec la marche organisée à Paris, pour une 6ème République, à l'initiative du mouvement France Insoumise et de Jean-Luc Mélenchon.  Lire la suite
  • Les gendarmes à la mairie de Cuges +

    Mèfi ! a été le seul média à faire connaitre la désastreuse conclusion du conseil de discipline convoqué à la demande du Maire et de son équipe en vue d’obtenir la révocation du directeur du service technique (DST) de la commune. Lire la suite
  • L’autre côté de l’espoir +

    L’autre côté de l’espoir ¨L’autre côté de l’espoir¨, encore un grand moment de cinéma. Khaled fuit la guerre et ses horreurs, Wikstrom sa femme alcoolique. Le premier est jeune réfugié syrien qui, arrivé en Finlande par hasard, est demandeur d’asile ; le second abandonne son métier de représentant en lingerie et achète un restaurant au Lire la suite
  • Arbres ou caméras : Gazay a choisi +

                                               Aux services techniques de la ville, il existe depuis des années un "monsieur arbres", chargé d'assurer l'entretien de ces végétaux, voire, en cas de maladie incurable, de les remplacer.  Lire la suite
  • France Insoumise organise son premier débat ce jeudi +

    Ce jeudi 23 mars, à 18h, au cercle de l'harmonie, réunion publique de la France Insoumise avec Mehdi Kemoune et Sarah Soilihi. Lire la suite
  • 1