Pour parler de son bilan, Gazay montre celui de Fontaine

Le maire d'Aubagne vient d'accorder une interview à un magazine confidentiel de la région "businews.fr". Rien là de bien important. Mais la photo (en haut à droite) qui illustre l'article donne la dimension de son bilan.

L'interview nous explique que le projet de Gazay depuis 2014 c'est de "refaire vivre le cœur historique d'Aubagne et donner une nouvelle impulsion aux commerces de centre ville".

Toutes les Aubagnaises et les Aubagnais apprécieront. Les commerces ferment, les rideaux restent baissés, les locaux à louer ou à vendre dans le centre ville sont légion. Les rues sont désertes, les animations se comptent, par an, sur les doigts d'une main, la vie culturelle, les spectacles de rues, les activités festives du centre ville sont en berne.

Et l'article le prouve ! Pour l'illustrer, les journalistes ont dû aller chercher une photo qui date de décembre 2010, la première année de la mise en place de la patinoire par l'équipe de... Daniel Fontaine.

Fallait oser !

Antoine Monticellu

 

Même Muselier se moque du Val'Tram

Vendredi 16 février, Muselier, président du Conseil régional, organisait une grande cérémonie devant la presse en présence du maire de Marseille et des 6 président.e.s des territoires de la métropole Aix-Marseille-Provence. C'était l'occasion de faire connaître les subventions "offertes" par la Région à la Métropole. Nous y étions.

Parmi de nombreux autres projets (88), le président du Conseil Régional a fait savoir qu'il avait prévu un investissement de ... un million d'euro pour le Val'Tram pour un montant total prévisionnel de travaux de ... 150 millions d'euros. Et cette somme sera versée sur 3 ans ! Quand on sait que ce projet, s'il voit le jour, terminera avec un coût réel de plus 200 millions, on frise l'annonce ridicule de la part de l'institution régionale.

Mais on a appris par ailleurs que Gaudin n'avait pas donné son feu vert au Val'Tram à la présidente du territoire dans une réunion qui avait eu lieu le matin même. Barthélémy faisait savoir qu'on ne pouvait pas annoncer "une décision favorable" (sans doute une façon politicienne de confirmer un refus) et "que la situation économique de la métropole est très difficile".

Muselier a d'ailleurs confirmé en interrogeant le maire d'Aubagne : "Si vous souhaitez réorienter les crédits, je suis à votre écoute".

Jusqu'à la réponse définitive de Jean Claude Gaudin, les maires concernés (sauf Gazay) vont croiser les doigts et prier Saint Gaudin.

Même soir et matin, on peut douter que cela suffise.

Antoine Monticellu

Le conseil départemental réduit son aide à l'épicerie sociale

Dans sa séance du 9 février 2018, la commission permanente du Conseil Départemental a décidé de réduire d'un tiers la subvention pour l'épicerie sociale d'Aubagne (12 000€ en 2017; 8 000€ en 2018).

Cette "épicerie sociale", dénommée à sa naissance "L'atelier de Mai", a été ouverte le 14 octobre 2010. Les initiateurs de cet espace, à l'époque, précisaient qu'elle était destinée aux personnes les plus démunies et n'ayant pas les ressources suffisantes pour faire face aux dépenses alimentaires dans le circuit commercial traditionnel.

Libre et solidaire, elle avait vocation à s'appuyer sur l'agriculture locale et à respecter l'éthique du commerce équitable.

"Démunies, ressources insuffisantes, éthique, solidaire", des mots insupportables pour Gérard Gazay qui après avoir réduit les subventions municipales et déménagé les locaux dans un espace confidentiel, a approuvé (suscité devrait-on dire) la réduction de l'aide du Conseil Départemental.

Demain, avec des financements réduits, on viendra nous expliquer que les objectifs ne sont pas atteints, et on réduira encore l'activité jusqu'à la disparition totale de l'épicerie sociale.

Si vous souhaitez obtenir l'intervention du maire d'Aubagne, ne lui parlez pas de culture ou de solidarité, mais plutôt de grands promoteurs privés.

Antoine Monticellu

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Pour parler de son bilan, Gazay montre celui de Fontaine +

    Le maire d'Aubagne vient d'accorder une interview à un magazine confidentiel de la région "businews.fr". Rien là de bien important. Mais la photo (en haut à droite) qui illustre l'article donne la dimension de son bilan. L'interview nous explique que le projet de Gazay depuis 2014 c'est de "refaire vivre Lire la suite
  • Rencontre débat à La Ciotat sur l'évasion fiscale +

    Chaque année, c'est entre 100 et 140 milliards d'euros qui échappent au budget de l'Etat grâce à la fraude et à l'évasion fiscale, soit 1/3 du budget de la France. C'est plus de 1000 milliards pour la seule évasion fiscale pour les pays européens. Pourquoi ? Comment ? Peut-on l'empêcher ? Lire la suite
  • Barthélémy mieux que Gazay? +

    Depuis quelques mois (années ?), l'entourage de Sylvia Barthélémy laisse tourner une petite musique qui reprend un refrain en boucle "avec Barthélémy, à l'agglo, c'est mieux" (sous entendu que Gazay à la ville). L'actualité du Val'Tram est l'occasion d'examiner ce qu'il en est. Lire la suite
  • Aubagne quel (dés)amour ! +

    L'idée était belle : lancer MP2018 avec une grande fête populaire pour la Saint Valentin où tout le monde s'embrasse... On pense encore à la grande clameur de MP2013 et à l'engouement de notre population du cours Foch jusqu'au Mont Julien à Cadolive. Lire la suite
  • Victoires méritées de l'AFC et du RCA +

    En Ligue 1, l'équipe du Quatar continue ses séances d'entraînement dans le championnat et l'emporte devant Strasbourg (5 à 2). La Principauté de Monaco impressionne et donne la leçon à Dijon (4 à 0). La première équipe française du championnat de France, l'OM, occupe la 3ème place avec 6 points Lire la suite
  • Même Muselier se moque du Val'Tram +

    Vendredi 16 février, Muselier, président du Conseil régional, organisait une grande cérémonie devant la presse en présence du maire de Marseille et des 6 président.e.s des territoires de la métropole Aix-Marseille-Provence. C'était l'occasion de faire connaître les subventions "offertes" par la Région à la Métropole. Nous y étions. Parmi de Lire la suite
  • Le conseil départemental réduit son aide à l'épicerie sociale +

    Dans sa séance du 9 février 2018, la commission permanente du Conseil Départemental a décidé de réduire d'un tiers la subvention pour l'épicerie sociale d'Aubagne (12 000€ en 2017; 8 000€ en 2018). Cette "épicerie sociale", dénommée à sa naissance "L'atelier de Mai", a été ouverte le 14 octobre 2010. Lire la suite
  • 1