Chroniques ciné

Get Out

Vrais frissons garantis, angoisse crescendo, pamphlet anti raciste, tout est au rendez vous pour un haletant suspense !

Rose souhaite présenter son petit ami Chris à sa famille, elle est blanche, il est noir, ils sont jeunes, beaux et intelligents. La famille de Rose est « blanche à souhait », habite une somptueuse propriété, a des serviteurs noirs et a voté et revoterait Obama. Le père est neuro chirurgien, la mère pratique l’hypnose. L’accueil du petit ami noir est chaleureux, trop chaleureux peut être…

Remarquable thriller horrifique dont le scénario tiré à « quatre épingles » dénonce avec intelligence combien le racisme, ici extra-ordinaire, est toujours bien installé dans « les cerveaux » de la société blanche américaine.

Pour son premier film, Jordan Peele nous offre une réalisation qui marque les esprits… au sens propre et au sens figuré.

Antoine Cesano

A voix haute, la force de la parole

Un film à voir impérativement avant le deuxième tour des présidentielles !!

A voix haute, la force de la parole est un film qui nous montre ce qu’est le concours Eloquentia, organisé par l’université de Sait Denis. Désigner «  le meilleur orateur du 93 » tel est le but du jeu.

On va y rencontrer comédiens, slameurs, avocats enseigner l’exercice de la parole en public. On va surtout y côtoyer une jeunesse métissée, chaleureuse, fraternelle, drôle, motivée. Dommage que ce soit un concours, qu’il n’y est qu’un seul lauréat, car tous méritent un grand coup de chapeau pour le message d’espoir qui est le leur !

Antoine Cesano

L’autre côté de l’espoir

¨L’autre côté de l’espoir¨, encore un grand moment de cinéma. Khaled fuit la guerre et ses horreurs, Wikstrom sa femme alcoolique.

Le premier est jeune réfugié syrien qui, arrivé en Finlande par hasard, est demandeur d’asile ; le second abandonne son métier de représentant en lingerie et achète un restaurant au  bord de la faillite. Ils vont se rencontrer brutalement dans le local à poubelle du resto et la solidarité va naitre de ce face à face. Aki Kaurismaki va avec sobriété, rigueur, humour déjanté nous entrainer dans la vie douloureuse d’un réfugié discret et élégant, nous faire vivre avec simplicité et émotion combien « les Gens de peu » savent dans leur quotidien être riches de leur originalité et de leur solidarité.

Kaurismaki est témoin de son temps, réalisateur de talent, son film est un « véritable antidote jouissif à la xénophobie et à la désespérance ».

 Antoine Cesano

Patients

Ben, un sportif, joueur, entraineur, va voir sa vie basculer. Un grave accident va le conduire dans un centre de rééducation. Avec ses compagnons tétras, paras, traumas, il va affronter sa nouvelle vie. Pleurs, rires, colères, humour, rencontres, envie de vivre vont être le quotidien de Ben et de ses copains d’infortune ; ils vont être aidés par un personnel médical chaleureux, exemplaire.

Ben, c’est Grand Corps Malade qui, dans ce film, nous raconte avec drôlerie, intelligence, humanité, ce qu’il a du affronter pour s’emparer de sa nouvelle vie. Une belle leçon de fraternité, un film d’utilité publique portés par une réalisation sans faille et une équipe d’acteurs qui mériteraient d’être tous félicités.

Et surtout, attendez le générique de fin, vous y entendrez slamer Grand Corps Malade, émouvant, percutant comme d’habitude.

Antoine Cesano

 

 

Elle

Elle un film contesté, couronné aux Césars, oublié à Cannes, est loin de nous faire oublier Basic Instinct du même réalisateur Paul Verhoeven.

Michelle (Elle) est à la tête d’une grande entreprise de jeux vidéo. Elle est agressée et violée par un inconnu. Elle va tout faire pour le démasquer. Film sado masochiste, hors des sentiers de la morale conventionnelle, il va nous entrainer dans les vies sulfureuses de Michelle, de ses partenaires, de ses associés et dans celle d’un « agresseur » dont on aurait aimé savoir plus.

Un scénario décevant et peu crédible, une mise en scène de qualité, une Isabelle Huppert étincelante et omniprésente, on peut se demander si ce film n’a pas été réalisé uniquement pour elle, laissent au spectateur une impression d’inachevé.

Antoine Cesano

SOUTENEZ MÈFI!

Soutenir Mèfi! c'est nous aider à vous donner une information de qualité, libre de toute contingence. Le montant est libre et vous deviendrez ainsi membre de soutien de notre association.

Montant:
 EUR

Articles récents

  • Protection de l'enfance au conseil départemental : grève reconduite +

    Ce matin 29 mai, non seulement la grève des personnels du conseil départemental, Maisons des solidarités, pôle inspecteur et Service d'Accueil Familial, a été massivement suivie, mais le rassemblement dans l'atrium de l'Hôtel du Département a connu un grand succès. Lire la suite
  • Fête des mères : la B.A de Natacha Saint Pier +

    « Tu trouveras Mes blessures et mes faiblesses, Celles que j'avoue qu'à demi-mot. Tu trouveras Mes faux pas, mes maladresses, Et de l'amour plus qu'il n'en faut » Lire la suite
  • Protection de l'enfance : le personnel en grève +

    La CGT et la FSU appellent les agents travaillant dans le secteur de la protection de l'enfance du conseil départemental à observer une journée de grève ce lundi 29 mai. Lire la suite
  • Bilan de la saison sportive 2016-2017 +

    En football, le PSG a remporté sa 11ème coupe de France en battant Angers (1à 0), but marqué à la 91ème minute. Cela permet à l'OM d'être qalifié directement pour la Ligua Europa. Les minots de l'OM après un match nul (1 à 1) contre Montpellier perdent en finale de Lire la suite
  • Résistance : un mot que le maire d'Aubagne méprise +

    En dépit des discours convenus sur le devoir de mémoire, force est de constater que celle du maire d'Aubagne est sélective ! En effet, pour la troisième année consécutive depuis son élection, il a déserté la commémoration du Conseil National de la Résistance. Lire la suite
  • Cercle de l'Harmonie : faites vos jeux ! +

    Pour la 5e année, l'association aubagnaise "Cé Kan Kon Va Où ?" nous propose "La Nuit du jeu", le 3 juin de 18h à 7h du matin. Lire la suite
  • Deflesselles et Gazay regardent mourir l'hôpital d'Aubagne +

    L'intersyndicale (Sud, UNSA, CFDT, FO) a initié une multitude d'actions pour contraindre l'Agence Régionale de Santé à revenir sur sa décision de transférer le service de réanimation de l'hôpital vers la clinique privée La Casamance. La principale décision, c'est l'appel au rassemblement sur le cours Foch de 10h30 à midi le Lire la suite
  • 1